Dr. Sharon Orrange
Médecin de famille
Dr. Orange a reçu son BA à l'Université de la Californie, San Diego, et une maîtrise en sciences à Johns Hopkins University School of Public Health. Elle a reçu son MD de USC Keck School of…
 

LOCATION: Santa Monica, CA, USA

 

CHAMPS D'EXPERTISE (liens en anglais):


AFFILIATIONS:

ANNÉES DE PRATIQUE: 14

SITES INTERNETS:

8 choses que vous avez besoin de savoir au sujet de la vessie qui réagit trop

1 Posté dans Urinary Inconti... par Dr. Sharon Orange le 10 octobre, 2012

1. C'est compliqué:
La vessie a deux fonctions qui sont totalement opposées une de l'autre. Une est de relaxer et d'étirer afin qu'elle puisse emmagasiner l'urine (et se remplir comme un ballon,) et l'autre est de contracter et faire pression vers le bas afin qu'elle puisse vider l'urine.

2. Elle demande de la communication: La vessie, la colonne vertébrale, le cerveau et les nerfs ont besoin d'être intact pour que le tout fonctionne comme il faut.

3. ... et la coordination: Entre le muscle de la vessie qui fait pression vers le bas et les muscles du sphincter qui relaxent:  c'est obligatoire pour faire tout arriver normalement (pression ensuite relaxer quoi?!)

4. C'est hyperactif: Avec l'incontinence urinaire, d'une vessie hyperactive, les muscles de la vessie se contractent si fort que les muscles du sphincter ne peuvent pas arrêter d'uriner en même temps et le résultat est l'incontinence urinaire.

5. Quels sont les causes: Plusieurs choses peuvent causer une vessie hyperactive incluant: 

 

- Une infection de la trachée urinaire ou une infection de la prostate.

- Une grosse prostate.

- Chez les femmes, plusieurs grossesses ou chirurgie de l'utérus ou de l'urètre.

- Des pierres dans la vessie ou des tumeurs.

- De la caféine.

- De l'alcool.


6. Les symptômes incluent:
Sentir le besoin d'uriner et votre corps ne peut pas le retenir, une envie soudaine d'uriner, uriner plus de 8 fois par jour ou se réveiller pour uriner deux ou trois fois par nuit. 

7. Les options de traitement sont diversifiées.
Les options incluent des traitements de comportement (ceux-ci n'impliquent pas la médication ou la chirurgie,) l'entraînement de la vessie, des exercices kegel, la perte de poids, la stimulation électrique, les médicaments (certains sont injectés dans les muscles impliqués dans l'urination, d'autres viennent en forme de pilule,) et la chirurgie.

8. Les changements de vie à essayer:
Si vous avez une vessie hyperactive essayez de boire moins de liquide ou de boire à des heures différentes de la journée, en coupant la caféine et l'alcool ou encore essayez de perdre du poids.

Tenez bon...


- Dr. O

 








Traduit par Louise Rochette Louise
Email: LouiseRochette@gmail.com