Sanoviv blog

Information santé alternative, holistique, intégrante 

Le corps humain 

Le système nerveux étant la première partie du système du corps pour former l'embryon grandissant et comment les parties de ce système sont inclues avec le reste des systèmes qui se développent. Parlons du sujet du système nerveux et de ses divisions variées.

Notre système nerveux, anatomique, est classifié dans deux régions ou branches, le système central nerveux et le système nerveux périphérique. Le système central nerveux est premièrement composé d'un cerveau et d'une colonne vertébrale. Le système nerveux central est composé en deux subdivisions, le système nerveux somatique sensoriel et le système nerveux autonome.

Toute notre conscience de l'environnement externe et toute notre activité motrice pour le gérer agit par la division sensorielle somatique. Elle répond aux actions volontaires.

Le système nerveux autonome est plus subdivisé dans le système nerveux sympathétique et para-sympathétique.

Deux de ces systèmes, le sympathétique et le para-sympathétique, fonctionnent sur le pilote automatique, en d'autres mots, ils n'ont pas besoin de notre contribution consciente pour fonctionner.

La stimulation de la branche sympathétique du système nerveux autonome prépare le corps pour les urgences: pour "se brattre ou s'enfuir” (et, peut être, augmente la mémoire de l'événement qui déclenche la réponse). Elle prépare le corps pour une certaine activité "violence". Elle réagit en réponse à la perception du stimuli extérieur, qu'il soit réel ou non. Elle change nos fonctions du corps en réponse à nos pensées, nos intentions, nos perceptions de l'environnement et ou la situation à laquelle nous vivons ou la situation où nous nous trouvons. Elle peut répondre beaucoup à tout ce que nous réagissons à ou agissons sur, consciencieusement ou inconsciemment.

Le système nerveux para-sympathétique maintient fondamentalement le fonctionnement "normal" de nos organes lesquels aussi incluent les actions de certains muscles aussi bien que d'autres fonctions qui se passe dans le corps. Il retourne les fonctions du corps à la normale après qu'elles ont été altérées par la stimulation sympathétique et les maintient à la "normale" jusqu'à ce que la prochaine stimulation sympathétique arrive.

 

Même si le système nerveux autonome est considéré être involontaire, ce n'est pas nécessairement pas le cas. Une certaine quantité du contrôle de la conscience et du subconscient peuvent être contourné et apportent des changements qui ne peuvent pas nécessairement être à notre bénéfice ou à notre bien-être. Un exemple de ça peut être démontré par le contrôle de la respiration et les transformations des artistes yogis et martiaux. Ils sont capable de non seulement contrôler leur battement de coeurs et leur respiration mais plusieurs sont capable de changer leur perception de la douleur, la température de leur corps, leur rigidité ou leur flexibilité et leur habileté à absorber de très forts impacts à leur corps sans se faire mal.

Ceci est un type de contrôle, altérant le conscient/l'inconscient des mécanismes du corps, lequel nous utilisons pour nous donner des restrictions. Il est axé sur autour des comportements. Des comportements que nous apprenons quand nous grandissons, des comportements que nous utilisons comme des mécanismes et/ou des comportements pour gérer que nous acceptons comme des vérités à un moment de notre vie et qui pourrait nécessairement pas être applicable durant une autre phase de la vie.

Il y a d'autres contrôles que nous utilisons pour nous restreindre en une forme ou une autre, lesquels nous examinerons comme nous continuerons sur ce voyage de découverte.