Un médecin discute de la douleur pelvienne chez les hommes: causes & gestion

Par: Jacob Teitelbaum, MD • ProHealth.com •19 décembre, 2012

Jacob Teitelbaum, MD, est un spécialiste sur la fatigue et la douleur qui est très publié, qui a affiné des stratégies pour rencontrer le courant nutritionnel & les besoins du support préventif pour plus de 20 ans. Cette indroduction pour gérer les désordres féminins qui impliquent la douleur pelvienne est reproduite avec la permission du site éducationnel du Dr. Teitelbaum Vitality101.com.*

_______________________

Douleur pelvienne chez les hommes

La douleur pelvienne est commune dans le public en général, mais spécialement commune chez ceux avec le syndrome de la fatigue chronique et la fibromyalgie. Malheureusement, plusieurs patients sont embarrassés à en parler à leur médecin et même quand ils le font, les médecins sont souvent inhabitués avec ces problèmes.

Dans cet article, nous allons nous focusser sur la prostatitis et la prostadyne. Pour une discussion dans le sens plus général des sources de la douleur pelvienne et du diagnostique chez les hommes, voir ce récent questions et réponses.


Prostatitis et Prostadynie

Même dans l'absence d'une attaque complète de prostatitis [l'inflammation de la glande de la prostate généralement impliquant une infection bactérielle, uriner douloureusement et de la douleur à l'aine, dans la région pelvienne ou dans les parties génitales] - lesquelles sont normalement non subtiles et facilement diagnostiquées et traitées - la douleur de la prostate est assez commune chez les hommes.

Quand on ne trouve pas d'infection, on l'appelle prostadynie. C'est aussi connu comme une prostatitis non bactériologique chronique,  ou le syndrome de la douleur pelvienne chronique (CPPS).

Malheureusement, quand les médecins ne savent pas ce qui cause le problème, nous présumons souvent qu'il doit être psychologique (i.e., "Je ne sais pas ce qui se passe avec vous, alors vous devez être fou!"). C'est ce qui est arrivé avec la prostadynie.

Je soupçonne que la prostadynie souvent arrive parce que les infections subtiles qui n'apparaissent pas aux examens ordinaires pour l'infection. Celles-ci communément incluent les infections aux champignons et/ou d'autres infections sensibles qui grandissent tranquillement avec des antibiotiques.

Dans le dernier cas, la prostate est mildly boggy (indents comme un fruit mûr) au lieu de ferme et est tendre à l'examen; pour le patient qui n'a pas de problèmes de prostate [quand la prostate est pressé] on sent normalement comme quand quelqu'un à envie d'uriner mais la prostate n'est pas tendre ou douloureuse.

Malheureusement, la plupart des médecins considèrent un tel examen normal même si vous avez des problèmes de prostate.

Ces symptômes incluent une urgence d'uriner sans avoir nécessairement trop d'urine présente et une sensation de brûlure quand vous urinez. L'inconfort est souvent laissé sur le bout du pénis. Parce que l'infection n'est pas déclarée, la plupart des médecins n'offrent aucun traitement.

Mon soupçon est que ceci est en fait une problème infectueux dans plusieurs cas.

Ce soupçon est renforcé par une récente étude montrant que le Mepartricin®,un antibiotique avec des propriétés antifongiques et anti-parasitaires, donné à 40mg. par jour pendant deux mois diminue les symptômes chez les patients de 60%. L'étude ne montre pas totalement que le soutien de l'infection  comme la cause, cependant, parce que la médication diminue aussi les faibles niveaux d'estrogène dans la prostate et peut fonctionner de cette façon aussi.

Dans l'étude, les auteurs ont émis les hypothèses que le faible taux d'estrogène a causé une amélioration. Mon expérience, cependant, montre que les patients aussi s'améliorent avec les antibiotiques et les antifungals qui ne  diminuent pas l'estrogène.

Les besoins du traitement doivent être donné pendant plusieurs mois, depuis que les agents anti-infectueux ont de la difficulté à entrer dans la prostate.

Les médicaments qui aident l'urine à circuler dans une prostate élargie (appellée alpha bloqueurs: e.g., Flomax), aussi aident la prostadynie quand combiné avec les antibiotiques.

La vitamine bioflavonoid Quercetin500 mg deux fois par jour aussi soutient les symptômes diminués de la prostate dans les deux la prostadynie et prostatitis. Dans une étude, 30 hommes avec une prostadynie sévère durant une moyenen de 11 ans étaient supplémentés avec soit Quercetin 500 mg deux fois par jour ou un placébo pendant un mois. Il y avait une moyenne de 37% de diminution des symptômes avec les deux tiers des patients sentant qu'ils avaient gagné un bénéfice significatif.

Ajoutez un essai de supplément Curamin [une combinaison de curcumin et de Boswellia lesquels nourrissent les mécanismes de la défense anti-inflammatoire du corps], 1 tablette 3 fois par jour pendant 6 semaines, et ensuite au besoin.

Quelquefois cependant frustrant, la prostadynie peut être traitée.


- Jacob Teitelbaum, MD

___

Voir aussi: discussion du Dr. Teitelbaum sur "Pelvic Pain in Women: Causes and Management".

*  

* Cette information est reproduite avec la permission du Dr. Jacob Teitelbaum, de son site internet éducationnel,  Vitality101.com.©2012 From Fatigued To Fantastic LLC. Tous droits réservés. Utilisé avec la permission de Avery Publishing, an imprint of Penguin Group (USA) Inc.

Avertissement: Ces déclarations n'ont pas été évalué par le FDA. Cette information est basée sur la recherche et l'observation du Dr. Teitelbaum à moins qu'autrement spécifié. Elle n'est pas un substitut pour l'avis professionnel d'un médecin ou le traitement des conditions médicales spécifiques et n'est pas prévue pour diagnostiquer, prévenir, traiter ou guérir toutes maladies. C'est très important de ne pas faire de changement dans votre plan de santé ou votre régime de support sans rechercher et discuter avec équipe de soins de santé.








 

 

Traduit par Louise Rochette Louise
Email: LouiseRochette@gmail.com