Un entrainement à de brèves méditations apporte le soulagement de la douleur

Une étude montre que des sessions d'une formation brève d'une courte méditation peuvent avoir un effet sur la perception de la douleur


Par Salynn Boyles
WebMD Nouvelles de santé

Révisé par Laura J. Martin, MD

 

Le 17 mars -- La Méditation augmente la tolérance à la douleur, mais vous n'avez pas à consacrer votre vie à sa pratique pour avoir ses avantages, montre une nouvelle recherche.

Même une très brève formation d'une méditation attentive a un impact positif sur la perception de la douleur dans une étude menée par des chercheurs de l'Université à Charlotte en Caroline du nord.

Ils ont recruté des étudiants au collège qui n'avaient jamais médité avant et leurs ont donné seulement une heure de formation, s'étendant sur trois jours consécutifs.

Sur les trois jours de l'expérience, tous les participants de l'étude ont été soumis à d'inoffensifs mais quelque peu douloureux chocs électriques d'intensité variable alors que la session progressait.

Les chercheurs mesuraient le taux de la douleur des participants aux niveaux "bas" et "haut" et ils ont aussi mesuré les changements chez les participants généralement dans la sensibilité de la douleur.

Ils ont trouvé que la formation de la méditation paraît influencer la perception de la douleur même quand les sujets formés pour l'étude ne méditaient pas.

Le chercheur de l'étude Fadel Zeidan, PhD, dit à  WebMD que: "Nous avons vu l'effet chez les moines qui sont les spécialistes de la méditation." "Mais il semble qu'on n'a pas besoin d'une formation approfondie pour en bénéficier. Vous n'avez pas besoin de vivre une vie monastique ou aller dans une caverne aux Himalyas ou dépenser des milliers de dollars pour la formation."

La méditation réduit la douleur

Dans l'expérience initiale, Zeidan dit qu'il n'est pas trop surpris de trouver que la méditation a un impact positif sur la perception de la douleur parce que la méditation est une distraction et que les distractions sont connues pour diminuer la douleur.

Il dit que: "'Il y a une limite à ce que le cerveau peut faire".

Dans une autre expérience, la méditation et faire des problèmes de mathématique ont aidé à réduire des hauts niveaux de douleur mais seulement la méditation a réduit les hauts et les bas niveaux de douleur.

Zeidan dit que: "Ceci suggère que la méditation n'est pas seulement une distraction. C'est un peu plus puissant que ça."

L'étude apparaît dans: The Journal of Pain, de mars.

Zeidan dit qu'il croit que la méditation est efficace parce qu'elle réduit les réponses émotionnelles de la douleur, incluant l'anxiété et l'attente.

Il dit que: "L'idée principale derrière la méditation attentive c'est que tout est dans le moment présent."  "Nous savons que quand quelqu'un attend un stimulus douloureux il le sent plus. Quand vous vous concentrez sur votre respiration d'une façon détendue, vous vous placez vous-même dans cette situation détendue."

Exercice de 3-Minutes de Méditation

Le Psychologue Elisha Goldstein, PhD, qui pratique à l'ouest de Los Angeles, a écrit plusieurs livres sur la méditation attentive.

Il dit que la pratique peut diminuer la douleur physique et émotionnelle en aidant les personnes à briser les modèles inefficace de pensées et d'agir.

Et il n'est pas surpris que même la formation de méditation minimale peut changer la façon que les personnes perçoivent la douleur.

Goldstein dit que les personnes sans formation officielle peuvent apprendre la technique en pratiquant pendant trois minutes quelquefois par jour:

"Les personnes qui pratiquent ceci deux ou trois fois par jour, même quand elles ne sont pas stressées, vont être plus aptes à le faire quand elles auront un stress majeur.






Traduit par Louise Rochette Louise
Email: LouiseRochette@gmail.com