Le dérèglement de la respiration avec le syndrome de la fatigue chronique/l'encéphalomyélite myalgique et la fibromyalgie - les symptômes et le rétablissement 

ProHealth.com
par  Blake Graham, Clinique Nutritionnelle*
8 juin  2011

La production de l'efficacité de l'énergie mitochondriale est fortement dépendante de la concentration d'oxygène cellulaire adéquate - une question clé pour ceux qui ont le syndrome de la fatigue chronique et la fibromyalgie.  Dans cet article récent de dernières nouvelles, Blake Graham un consultant en fatigue, décrit des exercices simples de respiration pour aider à casser le cycle dysfonctionnel qui est présent.

_______

J'ai entendu parlé de la supposé importance de la respiration avec le syndrome de la fatigue chronique (et avec la fibromyalgie) pour plusieurs années et je ne l'ai jamais prise au sérieux. 

Ensuite j'ai lu un article dans le journal Alternative and Complementnary Therapies  intitulé "Clinical Roundup: How Do You Treat Chronic Fatigue Syndrome in Your Practice?" Dans l'article, huit experts intégrants/alternatifs en médecine ont décrit comment ils traitaient l'encéphalomyélite myalgique et le syndrome de fatigue chronique. 

Bien qu'ils venaient de différentes formations, quatre sur huit ont mentionnné l'importance de la respiration. Ceci m'a incité à regarder le rôle de la respiration plus en détails. Après avoir étudié ce sujet, je suis devenu complèment convaincu que ceci est un point très important. 

Les points discutés ici sont tous profondément reliés. Ceux-ci se rapportent à: 

- Au taux et à la profondeur de la respiration,
- Au dysfontionnement du système nerveux autonome (SAN), et 
- Au stress/tension

Ces problèmes collectivement constituent un cycle très important lequel contribue à perpertuer, l'encéphalo myalgie et le syndrome de la fatigue chronique. Le traitement que je vais discuter est désigné pour briser le cycle de ces trois problèmes. Certaines personnes ont un parti pris contre les technologies de bas niveaux, les organismes d'intervention de l'esprit ou des traitements gratuits, supposant qu'ils ne sont pas aussi puissants que d'autres traitements, alors s.v.p. gardez l'esprit ouvert en lisant ceci. 

Une des sources que j'ai lu était le livre Bursting With Energy, par le Dr. Frank Shallenberger. Dans ce livre, il décrit "Comment bien respirer" comme un des "Huit secrets pour améliorer l'énergie." Un bref sommaire de ce chapitre, expliquant la différence entre respirer de la poitrine et du diaphragme. 

Une mauvaise respiration retarde la production de l'énergie métabolique 

Pendant que les personnes avec EM/SFC ont l'oxygène dans le sang normal, les niveaux de la cellule de l'oxygène sont souvent insuffisants. La respiration optimale améliore la concentration cellulaire d'oxygène comprise dans le cerveau. La fonction mitochondriale, un problème clé pour ceux avec EM/SFC/FM, est hautement dépendante en niveaux d'oxygène pour la production d'énergie. Shallenberger cite un cas d'étude dans son livre dans lequel une personne augmente sa production énergique métabolique de 20% après seulement une demi-heure d'instruction de respiration. 

Les Drs. Sarah Myhill et Charles Lapp sont deux experts en SFC et fibromyalgie qui discutent de l'importance de la respiration.

Le Dr. Myhill, un co-auteur du "Chronic Fatigue Syndrome and Mitochondrial Dysfunction" discute du sujet dans "Hyperventilation - Makes you feel as if you can't get your breath." Elle écrit:

"L'hyperventilation -- l'idée ici est que peu importe la raison, le patient ne peut pas augmenter la capacité de l'oxygène transportant le sang de cette façon, alors les niveaux de l'oxygène ne sont pas augmentés mais le carbone dioxide est lavé. Ceci change l'acidité du sang d'une telle façon que l'oxygène colle plus avec avidité à l'hémoglobine. 

"Alors l'oxygène n'est pas libéré aux mitochondries où elles sont nécessaires et alors les mitochondries vont lentement - et conséquemment les cellules vont lentement, et ceci a comme résultat la fatigue."

Et le Dr. Lapp dans son traitement d'approche "progressif" note que les deux, les patients avec le SFC et la fibromyalgie, respirent superficiellement, utilisant les muscles de la partie haute de la poitrine. Il recommande une respiration profonde, à travers la partie basse du diaphragme, parce que "cette sorte de respiration tend à soulager la sensation d'un serrement de poitrine, d'un manque de souffle en plus de spasmes dans les muscles posturaux."

Le stress et la respiration

Le lien entre le stress et la respiration va dans les deux directions. 

De plus haut niveaux de stress causent de la respiration plus rapide/plus profonde,

Et une respiration plus rapide cause des niveaux de stress plus grands.

Lisez "Breathing Matters - Stress" par le spécialiste des oreilles/nez/gorge le Dr. Jim Bartley pour un excellent article sur la relation entre le stress et la respiration. 

Le système nerveux autonome et la respiration pour restaurer l'équilibre 

Le système nerveux autonome (SNA) est une partie du système nerveux qui contrôle les fonctions involontaires. Il est composé de deux sections, le système nerveux parasympathétique (SNP) et le système nerveux sympathétique (SNS).

Le SNS active notre réponse au stress (réaction de lutte ou de fuite) et est associé avec une plus grande utilisation d'énergie. 

Pendant que le SNP neutralise la réponse au stress et est associé avec la relaxation, la conservation de l'énergie, la digestion, etc. 

Dans plusieurs maladies chroniques, incluant les désordres d'anxiété, cet équilibre autonomique est affaibli avec une réponse au SNS sur-active et sous-active au SNP. La recherche sur ces EM/SFC suggèrent que les deux la réponse à la relaxation au SNP et le SNS la réponse 'à la réaction de lutte ou de fuite' sont sous-actives, associés avec l'épuisement du système nerveux central. Comme le système nerveux autonome est un des systèmes majeurs règlementaires dans le corps, ceci est un énorme problème. 

Qu'est-ce que ceci a à voir avec la respiration?

Bien, notre taux de respiration est la clé modulatrice entre l'activation du SNS et du SNP et certaines pratiques de respirations peuvent être utilisé thérapeutiquement pour restaurer notre équilibre dans notre système nerveux autonome. 

Même si vous vous sentez mentalement calme, si votre taux de respiration est trop vite, comme ça l'est pour plusieurs personnes, ceci cause l'activation du SNS.

Une respiration lente (aussi appellée une 'respiration rythmée') une activité normalisée et tenue des deux SNS et SNP. 

Lisez l'article fascinant "The Science of Coherent Breathing" par Stephen Elliott, auteur de The New Science of Breath, pour une discussion en profondeur du lien entre la respiration et l'équilibre du système nerveux autonome.

Respirer plus profondément et développer le diaphragme aussi stimulent le système nerveux périphérique et influencent le statut autonomique. C'est aussi intéressant de noter que les pratiques d'énergies médicales telles que le gigong (lequel littéralement veut dire un 'exercice de respiration') croit que la respiration lente abdominale est critique pour l'équilibre et la circulation de l'énergie dans notre système. 

Pour plus d'information sous l'influence profonde que le diaphragme a sur notre corps, voir "Diaphragm Mediates Action of Autonomic and Enteric Nervous Systems." 8 janvier 2010. Psychophysiologie, par Stephen Elliot.

Utiliser une respiration cohérente ou sonore

Au sujet de la respiration les experts ne s'entendent pas tous, ils s'entendent que généralement nous respirons trop vite et trop superficiellement - et que la respiration principalement à travers par notre nez est idéale. 

Quoiqu'une personne typique peut avoir un cycle de 15 à 20 respirations par minute, un nombre idéal de 5 à 10 cycles par minute au repos. Par exemple, cinq cycles de respiration par minute = un cycle de respiration par 12 secondes ou respirer pour 6 secondes et expirer pour 6 secondes. 

Bien que nous ne pouvons prendre ces nouvelles habitudes en permanence, ce que nous pouvons faire est de l'entraînement à respirer quotidiennement. Une personne peut écouter un CD qui a un signal à toutes les six secondes. Vous n'avez qu'à respirer et expirer à chaque intervale de six secondes en utilisant le CD comme un métronome. Respirer à ce rythme est référé à une respiration cohérente ou résonnante.  

Quels sont les bénéfices de faire ceci?

Sur une base immédiate, c'est extrêmement relaxant pour la plupart des personnes.

Cumulatif sur plusieurs semaines, l'entraînement de la respiration a plusieurs bienfaits. Il améliore la fonction et l'équilibre du système nerveux autonome, qui les transporte avec une foule davantages. Notre rythme naturel de respiration graduellement change de rythme dans la direction souhaitée grâce à l'entraînement nous pouvons bénéficier des exercices de respiration.  

Un entraînement de respiration cohérente est une des meilleures façons de diminuer les niveaux de stress. Vous pouvez commander '‘breathing pacemaker’ CD called 'Respire I' ou télécharger le CD MP3s (échantillons gratuits sont disponibles) J'aime bien la piste 2, les cloches Tibetan pour aider à la respiration.

Je recommande aux personnes avec le ME/SFC/FM de faire l'exercice de respiration, combiné avec les pratiques décrites ci-bas, pendant 25 minutes, deux fois par jour. Faites-en pendant deux mois à tous les jours et ensuite évaluez votre réaction. 

1. Respirer avec votre nez et vous devriez être capable de ressentir votre région abdominale se dilater avec chaque inspiration. Les respirations devraient être douces et relaxées, non fortes et non pas une respiration à grand volume. Il est préférable de faire cet exercice les yeux fermés, puisque avec un oeil ouvert, on favorise l'activation du système nerveux sympathique. 

2. Pendant que vous faites l'exercice de respiration, scruter votre corps mentalement et relâcher toutes régions évidentes de tension, par exemple, dans votre mâchoire, vos épaules et votre poitrine. 

Pendant la journée, périodiquement observez votre respiration, ralentissez votre vitesse de respiration et assurez-vous que vous respirez par votre nez et votre abdomen. Aussi utilisez cette technique de respiration, combinée avec Ujjaya (prononcé "oo-jai") respiration décrite ci-bas, en temps de stress aigüe. 

Dix minutes de respiration Ujjaya à cinq respirations par minute est un excellent dompteur de stress! Quand fait au lit, la combinaison de la respiration cohérente, la respiration Ujjayi et la relaxation progressive musculaire décrite ci-bas sont très profitables pour plusieurs personnes avec l'insomnie. 

Ujjayi ("oo-jai") Respirer pour calmer l'anxiété

Dans l'excellent livre How to Use Herbs, Nutrients, and Yoga in Mental Health Care, écrit par trois psychiatres affiliés avec les universités de New York, les auteurs ont recommandé 'Respire I' de www.coherence.com cité ci-dessus. Ils ont aussi recommandé de combiner ceci avec une simple technique de respiration appellée respiration Ujjayi (littéralement, 'respiration forte'), une technique de respiration yogique. Ils écrivent:

"Ceux qui sont capable d'apprendre la respiration Ujjayi peuvent apprendre à utiliser le CD Respire I avec Jjjayi pour de plus grands effets. La respiration Ujjayi crée un son utilisant la contraction des muscles laryngiens avec une fermeture partielle de la glotte, permettant un contrôle excellent du rendement de la respiration en augmentant la résistance des voies respiratoires, de la pression artérielle, de la stimulation des barorécepteurs, de la variabilité du rythme cardiaque (Calabrese, Perrault, Dinh, Eberhard & Benchetrit, 2000) et la stimulation somatosensorielle afférente dans le pharynx, les poumons, la paroi thoracique et le diaphragme. Quand fait à un rythme lent (2 à 6 respirations par minute) ... Ujjayi est physiquement et mentalement calmant. 

"En pratique clinique, les auteurs trouvent que la respiration de base Ujjayi est l'intervention efficace la plus rapide pour les symptômes d'anxiété avec les patients diagnonstiqués avec des désordres d'anxiété... Le patient à qui on a enseingé Ujjayi va normalement expérimenter un sens profond de calme physique et mental à l'intérieur de 5 à 10 minutes en suivant cette technique."

Écrivez "Ujjayi breath" à http://www.youtube.com pour regarder la technique de respiration sur les vidéos. Incorporez la respiration Ujjayi avec la respiration facile à suivre pour le temps qui vous convient par simplement respirer en suivant le son. 

Vous pouvez commencer par 5 minutes de respiration Ujjayi et augmenter avec le temps comme vous serez confortable. Soyez certain de garder votre cou, votre gorge, vos épaules et votre poitrine décontractés alors que vous respirez et ralentissez avec une contraction partielle de vos muscles de la gorge.

Pratiques complémentaires - Plus d'options pour bannir le stress

Commencer par la combinaison cohérente/résonnante et la respiration Ujjayi jusqu'à temps qu'elle se fasse sentir naturelle et facile. À ce moment là, vous pouvez ajouter les aspects des pratiques esprit-corps tel que la méditation ou le gignon pour plus de bénéfices. Quelques options sont comme suit:

La relaxation progressive musculaire. Créé par Stephen Elliot de www.coherence.com et Stephen Hawley, the Six Bridges est une forme de relaxation progressive musculaire, concentrée sur l'équilibre autonome, laquelle complémente la base des exercices de l'équilibre cohérent. (Les muscles partout dans le corps graduellement se décontractent, incluant ceux de la colonne vertébrale et du système vasculaire. La circulation du sang partout dans le corps augmente, les noeuds dans les muscles graduellement disparaissent...") Aussi voir June 2009 Coherence Newsletter pour plus d'information. La cassette Six Bridges est disponible en MP3 à télécharger ou en CD.

Mantra based ou breathing meditation.Par exemple,concentrez votre attention sur la progression de votre respiration. 

La méditation Qigong. Les traditions Qigong croient que la région abdominale entre votre nombril et votre os pelvien, appellé le bas dantian, est la clé du réservoir de l'énergie. Les pratiques Qigong souvent impliquent l'attention sur la concentration ou sur la méditation de cette région.

Joyeuse Respiration!

- Blake Graham, BSc (Licence en histoire), AACNEM
____

* Nutritioniste Clinique Blake Graham, Pratique à  Perth, Western Australia, Spécialités en nutritions et en thérapies de médecine environnementale pour ceux qui ont des conditions chroniques, telles que ME/SFC/FM et maladies environnementales. Sa page web -- www.nutritional-healing.com.au . Cet article, dernière mise-à-jour, 4 janvier, 2011 est reproduite avec la permission de  Blake Graham’s Nutritional Healing e-newsletter. 

Note: Cette information n'a pas été évaluée par le FDA. Ce n'est pas prévu pour prévenir, diagnostiquer, traiter ou guérir n'importe quelle condition, maladie et ce n'est pas un substitut pour voir le médecin. C'est très important que vous ne fassiez pas de changement dans votre soin de santé ou votre régime de support sans avoir fait de recherche et en avoir discuter en collaboration avec votre médecin.





Traduit par Louise Rochette Louise
Email: LouiseRochette@gmail.com