Douleur myofasciale due aux points déclencheurs

 

 

Une publication de National Fibromyalgia Partnership, Inc.

Introduction

Ce pamphlet est désigné pour fournir une présentation précise de la condition médicale connue comme la douleur myofasciale laquelle est causée par des endroits hyper-irritables appelés "points déclencheurs" qui se développent dans le squelette musculaire ou autour des fascias.(Notez: Ces points déclencheurs ne sont pas synonymes des points sensibles de la fibromyalgie!)

Malgré le fait qu'un estimé de 44 millions d'américains se battent avec la condition,1 la douleur myofasciale est sans doute un des secrets les mieux gardés de la médecine moderne. On en connaît très peu à ce sujet dans la communauté médicale ce qui rend difficile pour les médecins de la distinguer des autres formes de rhumatismes de tissu mou i.e., la bursite, la tendinite, la fibromyalgie, les syndromes d'hypermobilités, etc.) ou de comprendre comment elle peut miner ou interagir avec d'autres maladies. Malheureusement aussi, la formation dans le manuel des compétences avec la palpation et l'expérience pratique nécessaire pour diagnostiquer précisément la douleur myofasciale n'est simplement pas disponible dans plusieurs écoles de médecine.

Ce n'est pas difficile, cependant, de réaliser la dévastation potentielle causée par la douleur myofasciale quand on réalise sa fréquence dans le corps humain. En 1987, David Simons, M.D., un pionnier dans le champ de la douleur myofasciale a écrit:

Le muscle squelettique est le plus grand organe du corps. Il fait environ la moitié du poids du corps. Les muscles sont les moteurs du corps. Ils travaillent avec et contre l'omniprésent ressort de la gravité. Ensemble avec le cartilage, les ligaments et les disques inter-vertébraux ils servent comme les amortisseurs de la mécanique du corps. Chacun des 500 muscles squelettiques sont sujets à des tensions aigües et à la tension chronique. Chaque muscle peut développer des points déclencheurs myofasciaux et a son propre modèle caractérisé de douleur référée.2

Découvertes physiques & caractéristiques

Un nombre important de découvertes physiques ont été rapporté dans le muscle qui joue l'hôte des points déclencheurs.3 Par exemple, il y a normalement une limite dans la variation du mouvement dans le muscle, laquelle est causée par la douleur.Une perte de force et d'endurance se produit aussi fréquemment. Durant l'examen clinique, le point déclencheur actuel peut être reconnu comme un endroit localisé de sensibilité qui se trouve dans un nodule ou une bande palpable tendue de fibres musculaires. Ces changements peuvent être causés par une augmentation massive du neurotransmetteur acétylcholine.4

Drs. Siegfried Mense et David Simons ont noté que: "en frottant légèrement vers la direction des fibres du muscle d'un muscle superficiel, l'examinateur peut sentir un nodule au point déclencheur et comme une induration de corde qui s'étend de ce module à l'attachement de chaque bout des fibres musculaires impliquées. La bande tendue des muscles accessibles peut être frappée ou roulée sous le doigt... Le point déclencheur frappé du doigt provoque une réponse avec un mouvement convulsif passager de la bande tendue des fibres."5 Ceci est souvent référé à une réponse au mouvement compulsif local.

Une des caractéristiques les plus intéressantes des points déclencheurs myofasciaux est qu'ils ne font pas seulement mal à la "base de départ." Ils réfèrent aussi la douleur à l'extérieur du modèle prévisible -- quelquefois aux alentours du point déclencheur, quelquefois pas mal plus loin ou même dans les deux régions. (Voir les échantillons des zones de référence sur les graphiques). Les points déclencheurs peuvent aussi causer une grande variété de symptômes non douloureux, incluant la raideur, le souffle court, de la misère à avaler, une congestion nasale, un étourdissement, la diarrhée, l'impuissance, l'intestin irritable et plusieurs autres.

C'est aussi important de réaliser que les points déclencheurs ne fonctionnent pas dans l'isolement. Par exemple, le chercheur Roland Staud, M.D. note que les anomalies focales du tissu comme les points déclencheurs myofasciaux, les points déclencheurs ligamenteux et l'ostéoarthrite existent aussi chez plusieurs avec la fibromyalgie et "représentent d'importants générateurs de douleur qui peuvent initier ou perpétuer la douleur chronique."6

Janel Travell, M.D., qui a publié plus de 40 articles sur les points déclencheurs de la douleur myofasciale entre 1942 et 1990, ainsi que le livre acclamé Trigger Point Manual co-auteure avec David Simons, ont pensé que la douleur référée est le résultat des points déclencheurs bombardant le système nerveux central avec l'influx nerveux. Elle a ajouté: "Les sécrétions à haute densité d'une région d'un point déclencheur peuvent être accompagnées d'une vasoconstriction et d'autres effets automatiques limités à la zone de référence de la douleur. La région d'un point déclencheur à un endroit particulier (normalement) fait augmenter une distribution similaire de la douleur référée d'une personne à l'autre... Ce modèle référencé connu permet de localiser la source de la douleur myofasciale." On devrait noter que les points déclencheurs localisés dans la peau, dans les coussinets gras, les tendons, les ligaments et les capsules des jointures ne sont pas considérés myofasciaux et ne produisent pas de modèle de douleur référée aussi substantielle et de grandeur spécifique comme ceux qui sont dans les muscles et ils peuvent causer différentes sortes de douleur.8

Causes des points déclencheurs myofasciaux

Le neurologue et spécialiste de la douleur Rober Gerwin, M.D., divise les conditions connues pour causer les points déclencheurs myofasciaux en deux catégories: les causes mécaniques (ergonomiques, structurales et posturales) et les causes médicales, ce qui inclue:

Les causes possibles médicales incluent:

Symptômes et traitement

La douleur myofasciale due aux points déclencheurs semble affecter les deux sexes à un taux semblable. Elle est aussi connue pour jouer un rôle dans les symptômes d'une grande variété de conditions de douleur différente. Avec les conditions rhumatismales, les points déclencheurs myofasciaux sont "souvent des composantes non traités de la douleur de l'ostéoarthrite, de l'arthrite rhumatoïde, du lupus et plus.10

La douleur étant le résultat des points déclencheurs myofasciaux est typiquement régulière, profonde, assommante et douloureuse, mais son intensité peut varier de légère à extrêmement sévère. Si un nerf finit par être piégé par un muscle tendu d'un tissu myofascial, alors la douleur peut devenir comme une brûlure, vive ou comme un éclair.11

Il y a aussi différentes catégories de points déclencheurs myofasciaux. Comme l'experte en douleur myofasciale Devin Starlanyl conclut, tout le monde peut avoir des points déclencheurs mais si rien ne les embête et les fait rester actifs et douloureux, ils vont devenir latents et ne feront pas mal à moins que vous appliquiez une pression dessus même s'ils continuent de causer une augmentation de la tension musculaire, une restriction du mouvement et d'autres problèmes. Elle ajoute que les points déclencheurs vont devenir actifs si le muscle dans lequel ils sont situés est surchargé. Ceci peut être excessivement dramatique si un individu a accumulé plusieurs points déclencheurs latents au fil du temps et que tout d'un coup ils deviennent actifs.12

C'est aussi possible pour les points déclencheurs satellites de se former dans un muscle si ce muscle est localisé dans la région de la douleur référée d'un point déclencheur clé. Aussi, un point déclencheur satellite peut apparaître dans un muscle qui fournit le support de soutien pour le muscle qui contient le point déclencheur clé.13 Ce n'est pas difficile de voir comment une seule blessure pourrait causer une réaction en chaîne de douleur au fil du temps et comment les modèles de douleur se chevauchant pourraient se développer. Dans cette veine, c'est crucial de faire un traitement rapide et efficace pendant que les problèmes des points déclencheurs sont toujours relativement mineurs et non compliqués. Si laissés sans traitement, le résultat peut être complexe, difficile à traiter, de la douleur partout myofasciale chronique.

Une fois que les points déclencheurs myofasciaux sont formés, ils peuvent être traités de différentes façons:

Bien sûr, la prévention est encore la solution optimale et éviter les facteurs perpétuants est vital.

Références

  1. Bennett R., Myofascial Pain Syndromes And Their Evaluation. Best Practice & Research Clinical Rheumatology 2007; 21(3);428.

  2. Simons DG. Myofascial Pain Syndrome Due to Trigger Points. International Rehabilitation Medicine Association, IRMA Monograph Series Number 1, November 1987.

  3. Mense S. and Simons DG, Muscle Pain: Understanding Its Nature, Diagnosis and Treatment, New York, Lippincott, Williams & Wilkins, 2001: 215-216.

  4. Starlanyl D and Copeland ME, Fibromyalgia & Chronic Myofascial Pain: A Survival Manual, Oakland (CA), Harbingher Publications, 2001.

  5. Ibid, Mense & Simons.

  6. Staud R. The Role of Peripheral Input for Chronic Pain Syndromes like Fibromyalgia. JMP 15 (supp 13): 7 - Item 8.

  7. Travell J and Rinzler SH, The Myofascial Genesis of Pain. Postgraduate Magazine 1952; 11 (5); 425.

  8. Ibid, Simons and Starlanyl & Copeland.

  9. Gerwin R. Differential Diagnosis of Trigger Points. Soft Tissue Pain Syndromes: Clinical Diagnosis and Pathogenesis, DE Pongratz, S Mense, and M Spaeth, Eds. Binghampton (NY): The Haworth Medical Press, 2004: 23-28.

  10. Ibid, Bennett.

  11. - 13. Ibid, Starlanyl & Copeland.

 

Copywright 2008. National Fibromyalgia & Partnership, Inc. Tous droits réservés. Site internet: www.fmpartnership.org

 







 

 

Traduit par Louise Rochette Louise
Email: LouiseRochette@gmail.com