Comment j'ai trouvé mon énergie perdue depuis longtemps

par Karen Lee Richards • ProHealth.com • 3 juillet, 2013

Étant une patiente avec la fibromyalgie depuis 24 ans, je suis devenue habituée à ne pas avoir beaucoup d'énergie. Pendant plusieurs années la fatigue était tellement mauvaise, que la plupart des journées étaient une bataille pour me lever du lit. Ensuite il y a quelques années, j'ai commencé à prendre Ubiquinol (CoQ10) et NADH.  Ils m'ont aidé beaucoup, augmentant mes niveaux d'énergie assez que j'étais capable de continuer à me supporter en travaillant à la maison sur un ordinateur. Mais faisant ce travail prenait presque chaque once d'énergie que j'avais gagné. Il en restait presque plus pour faire autre chose.

Ensuite il y a environ un mois, une nouvelle étude sur la fibromyalgie annonce --  “De fortes doses de thiamine améliorent les symptômes de la fibromyalgie.”  C'était une très petite étude menée par un groupe de chercheurs d'Italie. En fait, l'étude était tellement petite -- qu'il y avait seulement 3 patients avec la fibromyalgie -- normalement je ne lui aurais pas donné trop de poids. Mais l'amélioration dramatique de la fatigue et des niveaux de douleur qui a été expérimenté par les trois participants ont piqué mon intérêt.

En bas sont les résultats pour chaque patient après 20 jours de thérapie de thiamine à fortes doses:

  • Patient 1: 71.3% de diminution de la fatigue; 80%de diminution dans la douleur.

  • Patient 2: 37% de diminution de la fatigue; 50% de diminution de la douleur.

  • Patient 3: 60.7% diminution de la fatigue; 60% de diminution de la douleur.

Voulant en savoir plus, j'ai contacté l'auteur en tête, le  Dr. Antonio Costantini.  J'ai appris qu'en plus de l'étude sur la fibromyalgie, le même groupe de chercheurs a aussi étudié l'utilisation d'une forte dose de thiamine (aussi connu comme vitamine B-1) pour plusieurs autres maladies dans lesquelles la fatigue était un facteur significatif (incluant le EM/SFC) -- tous avec des résultats impressionnants semblables.

L'histoire derrière la recherche

En juin 2010, le Dr. Costantini et ses associés ont remarqué que la fatigue et les désordres reliés chez les patients avec une recto-colite se sont améliorés après la thérapie avec de fortes doses de thiamine. De là ils ont formulé une hypothèse: "la fatigue chronique qui accompagne les maladies inflammatoires et autoimmunitaires pourrait être la manifestation clinique d'un manque en thiamine, probablement dû à un dysfonctionnement du transport intracellulaire ou dû aux anormalités enzymatiques, et répondent favorablement aux fortes doses de thiamine."
 
Les auteurs de l'étude ont dit, "Depuis ce moment, nous avons systématiquement cherché pour la fatigue chronique et traité avec de fortes doses de thiamine, quand présent, dans toutes sortes de maladies." Ce n'est pas surprenant qu'une des maladies qu'ils ont décidé d'essayer cette thérapie était la fibromyalgie, étant donné que la fatigue est un des symptômes majeurs pour la plupart des personnes avec la fibromyalgie.
 
Pendant qu'on recherchait dans la littérature scientifique sur la thiamine et la fibromyalgie, ils ont vu une étude de 1998  qui disait, " Un nombre de similarités existent entre la fibromyalgie et la déficience en thiamine. Elles incluent l'irritabilité, les maux de tête fréquents, une fatigue étrange, une sensibilité musculaire à la pression, une faiblesse musculaire, le syndrome du colon irritable et des perturbations du sommeil. Les études publiées dans JACN [Journal of the American College of Nutrition] ont montré les anormalités du métabolisme de la thiamine chez les fibromyalgiques."

En apprendre plus sur la thiamine

Par le temps que j'ai fini de lire plusieurs études sur de fortes doses de thiamine que le Dr. Costantini m'a envoyé, je savais que je voulais l'essayer pour moi-même. Mais étant donné que la dose était tellement forte, je voulais être certaine qu'elle était sécuritaire. Après tout, la thiamine n'est pas une substance nutritive que nous entendons parler souvent. En fait, jusqu'avant que je lise ces études, je connaissais rien de la thiamine excepté qu'elle existait et était normalement incluse dans les multivitamines comme faisant partie du complex-B.

Alors j'ai commencé à faire de la recherche et voici ce que j'ai appris au sujet de la thiamine:

  • Thiamine est un autre nom pour la vitamine B-1.

  • Elle peut être épellé comme thiamine ou thiamin. Le "e" final est optionnel.

  • Thiamine est une substance nutritive essentielle, voulant dire que nos corps n'en font pas alors nous devons en prendre des aliments que nous mangeons et/ou en supplément.

  • Les sources diététaires de thiamine incluent les légumes, le boeuf et le porc, les sources alimentaires de thiamine viennent des légumes, boeuf et porc, la levure Brewer, des pains à grains entiers et des céréales, du gruau, du riz et des germes de blé, du lait, des noix, des graines et des oranges. Quand on parle de grains, c'est important de manger les grains entiers parce que la thiamine est trouvé dans les couches extérieures du grain et dans le germe, les deux sont retirés durant la procédure de raffinerie.

  • La thiamine est importante pour une variété de fonctions corporelles, incluant le système nerveux, le fonctionnement des muscles, la métabolisme carbohydrate, une bonne digestion et plus.

  • Une déficience sévère en thiamine résulte en une condition connue comme le béribéri, laquelle peut être fatale si laissée non traitée.

  • Jusqu'à maintenant, on croyait que la déficience en thiamine devait arriver plus souvent chez les alcooliques, les personnes âgées, les pesonnes avec le syndrome de malabsortion et les personnes en dyalisent. Cependant, de nouvelles études commencent à montrer qu'une faible déficience en thiamine peut être plus courant qu'on avait déjà pensé.

  • La thiamine est considérée sécuritaire et non toxique, même à fortes doses. Quelques effets secondaires ont été reportés. Même si aucun effet secondaire n'a été vu dans une étude avec la fibromyalgie, quelques personnes dans d'autres études à fortes doses de thiamine ont rapporté des effets secondaires comme l'insomnie et la tachycardie.

D'une façon intéressante, quand on passe une prise de sang, plusieurs des personnes dans ces études ont des concentrations normales de thiamine, cependant elles expérimentent un symptôme significatif d'amélioration quand elles prennent de fortes doses de thiamine. Les auteurs de l'étude supposent que "ceci peut indiquer un dysfonctionnement du transport intracellulaire de la thiamine ou des anormalités enzymatiques structurelles."

Mon expérience personnelle avec de fortes doses de thiamine

Une fois que j'ai été convaincue que la thiamine serait relativement sécuritaire pour moi de l'essayer, j'ai décidé de suivre le protocole de base utilisé avec l'étude de la fibromyalgie. Ces patients ont commencé avec 600mg par jour et ont augmenté la dose de 300mg à tous les trois jours jusqu'à temps d'atteindre la dose thérapeutique. (Ça peut prendre jusqu'à 48 heures pour expérimenter les effets d'une augmentation d'une dose de thiamine.)

Le premier patient a rapporté une amélioration dramatique à 600mg. Les deux autres n'ont pas expérimenté de changements jusqu'à temps qu'ils atteignent la dose de 1500mg. La dose finale thérapeutique pour les deux était de 1800mg au moment qu'ils ont rappporté une brusque amélioration.

Étant donné que je ne pouvais pas trouver de la thiamine en tablettes de 300mg, j'ai travaillé avec des augmentations de 500mg. En dedans de 24 heures j'ai pris ma dose de 1500mg, j'ai remarqué une grosse augmentation de mon niveau d'énergie. Ensuite j'ai essayé de prendre des 2000mg pour voir si ça faisait plus de différence, mais je me suis senti pire, alors j'ai diminué à 1500mg par jour et j'en suis restée là depuis ce temps-là.

Je peux honnêtement dire que mon niveau d'énergie maintenant est pas mal meilleur qu'il a été en 24 ans!

Au troisième jour après avoir commencé la dose de 1500mg, j'ai presque rebondi d'une activité à l'autre et j'ai continué à penser, "Je me sens si bien! Que puis-je faire ensuite?"

Pendant que je peux dire que j'ai aussi expérimenté la même diminution dans la douleur comme les participants de l'étude, j'espère qu'avec le temps ça va venir. Mais même si ça ne vient pas, je suis heureuse avec l'augmentation de mon énergie! C'est pas mal plus facile de gérer la douleur quand vous avez l'énergie pour bouger et être plus active.

Vous avez besoin d'avoir de l'information au sujet de la thimamine

Ce qui suit sont quelques pièces additionnelles d'information qui sont importantes de savoir au sujet de la déficience en thiamine et en supplément:

  • La thiamine est de l'eau soluble et peut être prise avec ou sans aliments.

  • Médicaments, tel que des antiacides, des barbiturates, des diurétiques, de l'alcool et le tabac peuvent diminuer l'habilité du corps d'aborber la propriété de la thiamine.

  • Des noix de Betel et des suppléments de silice causent une interaction chimique avec la thiamine qui peut endommager son habilité à fonctionner.

  • Manger cru des fruits de mer ou boire de grosses quantités de café et de thé peut détruire l'efficacité de la thiamine.

  • Si vous êtes enceinte, ou pouvez devenir enceinte, ou allaiter, consultez votre professionnel en soins de santé avant de prendre des suppléments de thiamine.

  • Diabétiques sont typiquement déficients en thiamine. Cependant, le Dr. Costantini avertit que les diabétiques devraient suivre de près leurs niveaux de glucose dans le sang pendant qu'ils prennent de fortes doses de thiamine parce qu'il a vu une couple de personnes qui ont eu leurs niveaux de glucose augmenter. La benfotiamine est une forme synthétique de thiamine qui semble être particulièrement efficace pour le diabète.

  •  

  •  





  • Traduit par Louise Rochette Louise
    Email: LouiseRochette@gmail.com