Une étude sur la fibromyalgie suggère que les muscles sont 'bien solidement ancrés et fatigués'

Par Cort Johnson • ProHealth.com • 1er mai,, 2013

Réimprimé avec la permission de Cort Johnson.

Un entraînement sans travailler (beaucoup):  Workout Without Working (Much):
Une étude sur la Fibromyalgie suggère que les muscles sont 'bien solidement ancrés et fatigués' aussi bien que: toutes implications pour le ME/syndrome de la fatigue chronique

Un entraînement sans travailler (beaucoup)

Il semble que vous venez de courir un mille après avoir marcher un pâté de maison? Est-ce que vos muscles semblent serrés et contractés? Comment est votre flexibilité et coordination? Si je lis ceci comme il faut cette étude sur la fibromyalgie pourrait être capable d'aider à expliquer pourquoi ces problèmes arrivent.

Récemment nous avons vu une étude qui a suggéré que quelque chose d'aussi simple que des examens de stress mentaux (examens de mat) ou manger ou d'autres activateurs du système nerveux central sympathétiques peuvent activer les muscles du dos des personnes avec la fibromyalgie. Cette étude a suggéré que les muscles des patients avec la fibromyalgie pouvaient être en état d'activation presque continuelle.

Ceci veut dire que maintenant nous regardons les muscles des personnes avec la fibromyalgie active. Quand ils font de l'exercice.....et trouvent que la même chose arrive -- seulement amplifiée.

L'étude

Dans cette étude les personnes avec la fibromyalgie et les contrôles en santé ont porté des poids dans leur main et ensuite ont plié leur bras d'arrière en avant pendant 3-5 minutes pendant que les chercheurs ont mesuré l'activité électrique utilisée dans leurs biceps.

Résultats

L'endurance – la normalité; tout le reste  - Abbey- normal.

L'étude a trouvé que l'endurance dans cet examen du petit muscle était normal mais virtuellement tout autre résultat d'examen était anormal chez les patients avec la fibromyalgie.

Bien solidement ancrés et fatigués aussi ...

Quelqu'un pourrait avoir pensé que la force et la fréquence des signaux électriques auraient été diminuées dans ces défis d'effort physique chez les patients avec la fibromyalgie mais comme ça arrive souvent, le contraire était vrai; les signaux électriques dans leurs muscles étaient, curieusement assez, perdus, les mettant dans un état hyper-actif.

Les signaux électriques déclenchent les contractions musculaires que normalement nous utilisons pour forcer mais ces signaux devraient diminuer entre les contractions musculaires. Ils ont diminué dans les contrôles en santé mais pas chez les patients avec la fibromyalgie dont les muscles étaient constamment poussés à se contracter.

Ceci ne veut pas dire qu'ils étaient des super-hommes ou femmes déguisés; loin de là -- l'impossibilité d'arrêter l'activité de leurs muscles et leurs permettre un repos a suggéré que leurs muscles étaient chroniquement tendus, pas fort. (L'ombrage du problème profondément ancré mais fatigué chez les ME/syndrome de la fatigue chronique).

Plusieurs choses peuvent causer cette sorte d'activité électrique ininterrompue mais dans ce cas apparaît des modifications dans la "membrane fibreuse musculaire" ou le 'sarcolemme' était responsable. Spécial dans les membranes cellulaires lesquelles généralement préfèrent rester sur la surface de la cellule, le sacollemme plonge profondément dans les cellules du gros muscle fibreux où il transfert les signaux électriques qui leur disent de se contracter. La membrane fibreuse musculaire, alors, joue un rôle clé dans la production de l'énergie.

Muscle ‘Arythmies’ quelqu'un?

Les auteurs croient que cet état continue d'activation laisse les muscles dans un état de quelque chose qu'on appelle 'après dépolarisation'. La dépolarisation simplement réfère à un changement dans le statut électrique de la membrane. Si j'ai ça correct, la membrane devrait changer régulièrement de négative à positive -- permettant les courants électriques (ions) de contracter, de relaxer, de contracter, de relaxer, etc. les muscles. Dans un état de après dépolarisation la confusion règne, interrompant le modèle régulier de la 'dépolarisation', laissant les membranes dans un état agitées, perturbées. Dans le muscle du coeur, l'après dépolarisation peut causer une tachycardie ou une arythmie.

Il arrive que l'après dépolarisation cause la membrane du muscle d'envoyer le message 'contact' plus facilement. Qu'est-ce qui cause cet état de chose? Les auteurs non pas dit que la dépolarisation est une fonction de l'activité du canal ion (Ca, K, Na, CL) et que le système nerveux autonome peut être impliqué aussi.

Parce que les examens ont été faits dans les régions musculaires qui n'avaient pas de points sensible ils ont cru que ce modèle s'applique à tout le corps.

Conclusion

Avec vos muscles en état continuel de contraction à chaque fois que vous leur donnez un poids, ça se peut que vous courriez un marathon pour chaque mille que vous marchez. Cette étude suggère que l'exercice peut actionner les muscles des personnes avec la fibromyalgie dans un état de confusion dans lequel le muscle en repos disparaît laissant les muscles chroniquement activés (et dans un état d'arythmie?). Étant donné les problèmes d'exercice empirés avec le ME/syndrome de la fatigue chronique, c'est possible que la même chose ou pire s'applique dans ce désordre.

L'activation en cours du système nerveux sympathétique, l'activité du possible glutamate augmenté, l'épuisement de la cellule NK, l'impossibilité d'arrêter l'attention au stimuli inoffensif et maintenant l'activité électrique en cours/la contraction du muscle avec la fibromyalgie suggère que tous les systèmes chroniquement activés jouent un rôle dans le désordre.


Source: Health Rising, 14 avril, 2013. Par Cort Johnson.

Illustration: Par Julien Tromeur.

 






 

 

Traduit par Louise Rochette Louise
Email: LouiseRochette@gmail.com