Devin Starlanyl

Mise à jour d'études cliniques
 

1) L'effet des T3 transdermiques (formes synthétiques d'hormones produites par la glande thyroïde) sur les masses gélifiées trouvées chez les patients souffrant de fibromyalgie et de douleur myofasciale, double-aveugle, croisement N de 1 étude clinique.

2) Les masses gélifiées chez un patient souffrant de fibromyalgie et de douleur myofasciale chronique..
 



Starlanyl DJ, Jeffrey JL, Roentsch G, Taylor-Olson C 2001-2. L'effet des T3 (triiodothyronine) transdermiques sur les masses gélifiées chez les patients souffrant de fibromyalgie et de la douleur myofasciale double-aveugle, croisement N de 1 étude clinique.

Myalgies International 2-2:8-18. 

Mots clés: fibromyalgie, douleur myofasciale, point déclencheur, masse gélifiées, triiodothyronine (T3).

SOMMAIRE: Quelques patients présentant le syndrome de fibromyalgie et de la douleur myofasciale chronique peuvent développer des masses gélifiées dans les secteurs des points déclencheurs résistants de longue date [1]. La recherche récente indique qu'un sous-ensemble de personnes avec la fibromyalgie ont de l'acide hyaluronique (ha) excessivement dans le sang [2]. La triiodothyronine (T3) est un modulateur de la production de l'ha. Nous avons supposé que si l'ha naturel dans la substance des cellules était une composante importante de ces masses gélifiées initiales, que l'administration transdermique du T3 peut changer leur uniformité. La majorité des participants d'études cliniques ont rapporté une amélioration significative des symptômes et/ou la réduction des médicaments avec la thérapie T3. La masse gélifiée ne semble pas être un phénomène discret qui peut ausssi bien se produire chez les patients qui ont la douleur myofasciale et la fibromyalgie et/ou d'autres états chroniques de douleur qui interréagissent pour créer la masse gélifiée. L'association étroite répétée entre la partie centrale des masses gélifiées et un point déclencheur fondamental suggère un rapport significatif qui n'est pas encore clair. La thérapie T3 a amélioré la masse gélifiée mais n'a pas afffecté les bandes tendues ou les points déclencheurs directement, simplement rendu plus traitables. La présence de ces secteurs gélifiées peut ajouter de la douleur chez les patients et la perte de fonction, et contribuer à la perte de gamme de mouvement, et compliquer le traitement encore plus qu'habituellement quand la douleur myofasciale et la fibromyalgie sont présents. Il est important que les thérapeutes soient avertis et palpent spécifiquement ces masses, car ils peuvent être manqués dans le cours de base de la thérapie, et puissent fournir une raison pour laquelle les points déclencheurs répondent mal à la thérapie habituellement efficace.

Étude

But:  Pour évaluer l'efficacité des triiodothyronine topique (T3) sur les patients qui ont le syndrome de fibromyalgie et la douleur myofasciale chronique sur les points déclencheurs et les masses gélifiées.

Sujets et Méthodes: Dix sujets avec des points sensibles de fibromyalgie, de douleur myofasciale et des masses gélifiées ont été inscrit dans un N aléatoire et double-aveugle de 1 épreuve clinique. Les questionnaires initiaux ont évalué la perception subjective de la douleur et les secteurs de masse gélifiée avec un outil standardisé. Une crème transdermique, l'un le placebo et l'autre avec le T3 topique a été composée et distribuée en augmentant à tous les 10 jours. Un questionnaire quotidien fut rempli par les participants externes et ont reçu un examen physique tous les 10 jours.

Résultats:  La crème topique avec T3 a généralement eu comme conséquence de ramollir les masses gélifiées avec le temps, permettant aux points déclencheurs et aux bandes tendues de devenir plus accessibles et traitables. Quelques patients ont rapporté des douleurs réduites, une utilisation réduite de médicament, des fonctions accrues, et/ou meilleure humeur et habiletés intellectuelles améliorées.

Conclusions:  La thérapie T3 n'a pas affecté les bandes tendues ou les points déclencheurs directement, mais en réduisant la fermeté des secteurs gélifiés, a rendu le point déclencheur plus disponibles pour le traitement. La présence des masses gélifiées peut ajouter aux malaises des patients et la perte de fonction et a le pouvoir de contribuer à la perte de gamme de mouvement et de compliquer les traitements. Il est important que les cliniciens soient avertis et palpent spécifiquement ces masses.

La recherche récente indique que l'acide hyaluronique est une substance importante dans le secteur laryngique (Chan RW, Gray SD, Titze IR, 2001), ainsi nous recommandons l'utilisation de T3 ou crème acide hyaluronique appliquée aux différents secteurs du corps. Évitez les jointures et essayez de l'appliquer directement sur les masses gélifiées. Il est extrêmement important que cette utilisation soit avec l'accord du médecin et en sachant bien que c'est encore expérimental.



ÉTUDE DE CAS: Starlanyl DJ, Jeffrey JL. Masses gélifiées chez un patient présentant la fibromyalgie et la douleur myofasciale chronique. Phys Ther Case Rep 2001; 4:22-31.

Étude

BUT: Le but de ce cas est de documenter l'existence de masses gélifiées se produisant chez un patient qui a le syndrome de fibromyalgie et la douleur myofasciale chronique, et de proposer leur origine possible.

PATIENT: Cette patiente est une femme âgée de 53 ans avec la fibromyalgie à long terme et la douleur myofasciale, avec les points déclencheurs et latents sur tout le corps et les 18 points sensibles. Les emplacements des masses gélifiées ont été mesurés et évalués selon l'échelle de douleurs NRS.

CONCLUSION: Chez ce patient, les masses gélifiées étaient évidentes avec la palpation. Elles ont été associées avec les points déclencheurs et les bandes tendus qui étaient résistantes à la thérapie conventionnelle du point déclencheur. Ces secteurs semblaient être des sources significatives de douleur .

PERTINENCE: Les patients présentant la fibromyalgie et la douleur myofasciale peuvent avoir des masses gélifiées qui sont résistantes à la thérapie standard du point déclencheur, et chez ces patients, une modification du traitement est appropriée.

MOTS CLÉS: fibromyalgie, douleur myofasciale, myothérapie, masse gélifiée.
 

Références:

1. Starlanyl DJ, Jeffrey JL. Geloid masses in a patient with both fibromyalgia and chronic myofascial pain. Phys Ther Case Rep 2001; 4:22-31.

2. Yaron I, Buskila D, Shirazi I, Neumann I, Elkayam O, Parran P, et al. Elevated levels of hyaluronic acid in the sera of women with fibromyalgia. J Rheumatol 1997; 24:2221-4.


Louise Rochette Louise
Email: LouiseRochette@gmail.com