Une découverte génétique offre une promesse pour le syndrome de la fatigue chronique, la fibromyalgie

Breakthrough Offers Promise for ME and FibromyalgiaLes choses connues qui peuvent déclencher le syndrome de la fatigue chronique et la fibromyalgie sont: les infections bactérielles, les infections virales, les infections fongiques, les infections parasites, l'exposition chimique, la chirurgie et les événements stressants tel qu'un accident d'automobile. 

Ce sont plusieurs déclencheurs, et comme vous pouvez imaginer, basé sur ça presque tout le monde devrait avoir une de ces maladies. Mais ils ne les ont pas. 

Pourquoi il y a certaines personnes qui ont la fibromyalgie et le syndrome de la fatigue chronique quand la grande majorité des personnes ne l'ont pas? Et pourquoi, après des dizaines d'années de recherche, les chercheurs médicaux n'ont pas découvert ce que ces maladies sont, ce qui les cause et pourquoi elles durent généralement pour la vie?

Je crois que nous sommes à la veille d'apprendre que le syndrome de la fatigue chronique et la fibromyalgie est causé par l'ADN endommagé et plus spécifiquement, l'ADN dans nos cellules qui contrôle les gènes - les régions épigénétiques des chromosomes, dans lequel l'ADN se situe directement au-dessus et en bas de chacun de nos 21 000 gènes. Jusqu'à récemment, la science a manqué d'outils pour comprendre ces 'épigènes', et comment ils - et non pas les gènes - peuvent être responsables pour des innombrables maladies incluant la fibromyalgie et le syndrome de la fatigue chronique. 

Pendant que ces 21 000 gènes prennent de l'espace dans nos chromosones ADN, le fait est que 98% de notre matériel génétique n'est pas composé de gènes - il est composé de ce que les scientifiques appellaient avant 'l'ADN sans valeur.' On l'a appelé 'sans valeur' parce qu'ils ne lui connaissaient pas de fonction biologique. 

Maintenant les scientifiques ont appris que cette ADN épigénétique sont des gènes des 'cerveaux', et cet ADN est actuellement ce qui contrôle la fonction commutateur des gènes.

L'étude de cet ADN 'sans valeur' est appelée épigénétique, et c'est la chose la plus extraordinaire dans la science des génétiques depuis la découverte des gènes eux-mêmes. 

Ceci est excitant pour les patients, parce que si le mécanisme qui contrôle les gènes ne fonctionne pas correctement, et qu'un organisme ne peut pas vivre de la façon qu'il a été désigné pour vivre, ce désiquilibre permanent peut prendre la forme d'une maladie chronique tel que la fibromyalgie ou le syndrome de la fatigue chronique. 

Ce 'logiciel' épigénétique qui contrôle nos gènes -  le 'matériel informatique', lequel en retour contôle tout à notre sujet; à quoi nous ressemblons, qui nous sommes et comment notre corps répond à l'environnement - peut nous dire beaucoup au sujet des mystères restants du corps humain. 

Comme nous savons maintenant, le commuateur de nos gènes fonctionnant à exactement le bon moment est une grosse affaire quand on en vient à comment nos corps comprennent tout, des pathogènes aux stress de la vie. Si un organisme n'a pas de réponse immunitaire appropriée à un pathogène ou certains stresseurs parce qu'une expression génétique est fausse, l'organisme pourrait mourir ou souffrir d'une maladie chronique. 

Maintenant les chercheurs sur le syndrome de la fatigue chronique tournent leur attention aux épigénétiques et je crois que c'est ici que nous allons trouver les réponses aux mystères du syndrome de la fatigue chronique, de la fibromyalgie et d'autres maladies neuro-immunitaires. La recherche dans cette région a déjà commencé et plusieurs anormalités de la fonction génétique ont déjà été découvertes avec le syndrome de la fatigue chronique. 

Si je peux offrir une perppective optimiste sur la misérable façon dont le gouvernement et le monde médical ont perçu et scienfifiquement poursuivi la recherche sur le syndrome de la fatigue chronique et la fibromyalgie, considérez ceci: c'est possible que la science médicale n'avait pas la connaissance ou les outils nécessaires pour même commencer à comprendre comment et pourquoi ces maladies existent depuis les dernières années, parce que la réponse pourrait seulement être trouvé dans quelque chose qu'ils n'ont jamais imaginé - notre logiciel génétique endommagé; notre 'ADN sans valeur'. 

Si c'est le cas, les réponses n'auraient pu être trouvé jusqu'à maintenant, parce que les outils que les chercheurs avaient dans leur arsenal étaient trop rudimentaires et trop primitifs pour examiner les complexités des mauvaises fonctions génétiques qui peuvent causer le syndrome de la fatigue chronique et la fibromyalgie. 

Ça peut être seulement maintenant, avec le pouvoir de la nouvelle technologie menant la science à appeler les épigénétiques (et sa science jumelle, protéonique, laquelle mesure l'activité des gènes), que nous pouvons finalement commencer à comprendre ce que sont le syndrome de la fatigue chronique et de la fibromyalgie, pourquoi ils existent et comment ils peuvent être traités et guéris. 

Je crois cette nouvelle science va mener à une guérison pour le syndrome de la fatigue chronique, de la fibromyalgie et d'autres maladies incluant plusieurs cancers. 

Prenez un moment pour en apprendre plus au sujet des épigénétiques et le potentiel qu'il peut offrir au syndrome de la fatigue chronique, la fibromyalgie, la maladie de Lyme, l'autisme et une grande variété d'autres maladies neuro-immunitaires. Un bon endroit pour commencer est avec les articles et les vidéos ci-bas. 

Quel est votre opinion? S.V.P. laissez-nous savoir ce que vous pensez au sujet des épigénétiques potentiels pour régler le syndrome de la fatigue chronique et la fibromyalgie. 


Article: Time Magazine : “Junk DNA – Not So Useless After All”

Article: New York Times : “Bits of Mystery DNA, Far From ‘Junk,’ Play Crucial Role”

Vidéo informatif, animé : “Epigenetics”

Vidéo du Dr. David Crews : “Interview with author of Epigenetic Transgenerational Inheritance Paper








Traduit par Louise Rochette Louise
Email: LouiseRochette@gmail.com