La New Hope Clinic fournit des alternatives pour le traitement du syndrome de la fatigue chronique et du syndrome de la fibromyalgie


Tamara Schuit

Le 11 juillet 2000 - Utilisant les dernières découvertes basées sur la médecine biophysique pour identifier et traiter les maladies chroniques, la New Hope Clinic à Tijuana fournit des thérapies de traitement alternatif pour ceux qui souffrent du syndrome de la fatigue chronique et du syndrome de la fibromyalgie.

Les médecins à la New Hope Clinic travaille selon la supposition que la maladie chronique est causée par une accumulation de différentes sortes de toxines dans le tissus connectif. Le docteur de la clinique dit, alors que les toxines s'accumulent, elles bloquent la capacité de la cellule pour recevoir de l'oxygène, de la nourriture, et de l'énergie, en plus d'éliminer les déchets métaboliques. Ces poisons éventuellement pénètrent les cellules et créent les symptômes de la maladie chronique.

Les cliniciens croient que certaines toxines sont communes d'un cas à l'autre, mais chaque cas du syndrome de la fatigue chronique ou du syndrome de la fibromyalgie est causé par une accumulation unique de plusieurs poisons dans le corps d'une personne. Les individus sont testés pour leur "caractéristique toxique", après des thérapies spécifiques de BioRésonnance sont conçues pour retirer ces toxines. Le plan de la thérapie de base complète inclut des sessions d'énergie, des blocages de thérapie, stabilisant les organes responsablent pour l'élimination du déchet, un support alimentaire, et d'autre thérapies visées pour éliminer les toxines.

Les patients avec le syndrome de la fatigue chronique à la clinique suivent un plan d'une thérapie à virus, ce qui peut impliquer à endormir le virus jusqu'à temps que le système immunitaire soit assez fort pour éliminer le virus. Les médecins à la clinique croient que cette thérapie est une des méthodes vraiment efficace pour l'élimination avec succès des virus du corps.

La thérapie de biorésonnance, un autre aspect du plan du traitement à la clinique, est basée sur la théorie que les chimies du corps sont faites d'atomes, qui à leurs tours sont faits de morceaux subatomiques. Ces morceaux se comportent comme de l'énergie et irradient dans leurs environnements des modèles spécifiques, appelés des ondes. Quand ces ondes inter-réagissent, elles peuvent ajouter ou diminuer l'énergie l'une de l'autre dépendant de comment elles sont alignées.

Les chercheurs ont été capables d'analyser les modèles d'une onde distincte des systèmes et des organes d'un corps fonctionnant normalement en plus de ceux avec des virus, des bactéries et des toxines. La thérapie biorésonnance peut neutraliser la charge électromagnétique de ces substances nocives. Ça peut aussi s'appliquer pour amplifier ou fortifier les oscillations des organes et des systèmes du corps pour aider à rétablir une santé optimale.

Un autre traitement que la clinique fournit se nomme la thérapie de l'oscillation inversée, dans laquelle une onde (quel sorte d'onde?) annule l'énergie d'une autre. Utilisant la biorésonnance, les chercheurs ont trouvé que c'était possible d'envoyer un modèle "d'oscillation inverse" de l'énergie de n'importe quelle toxine dans le corps pour neutraliser sa charge électro-magnétique. En théorie, ceci va détériorer ou éliminer le champ électro-magnétique de la toxine. Ceci résulte en une toxine qui est moins toxique et moins nuisible pour le corps et rend plus facile à nos cellules blanches de ramasser les restes inertes de la toxine et de l'enlever du corps au travers du fonctionnement du système lymphatique normal.

La clinique va travailler en collaboration avec un médecin traitant-- aux États-Unis ou à Tijuana. Les patients sont encouragés à emporter leurs rapports médicaux, leurs rayons-x, leurs scanographies, ou n'importe quel autres matériels que dans tous les cas les médecins étudieraient avant le traitement. Tous les patients sout sous la supervision d'un médecin, en plus d'un personnel de thérapistes hautement entraînés à la biorésonnance.

La biorésonnance thérapie a été utilisé en Europe depuis les 23 dernières années pour traiter avec succès plus de 400 conditions différentes.

©2000 Pro Health, Inc. Copyright Policy










Traduit par:

Louise Rochette Louise
Email: LouiseRochette@gmail.com