Motivation: Ce n'est pas ce que vous pensez

Par Sue Ingebretson • ProHealth.com • 8 mai, 2013

La motivation semble être limitée à la commodité. La plupart des personnes sentent soit qu'ils la manquent entièrement, ou veulent plus du petit peu qu'ils ont. Nous disons qu'un manque de motivation est à blâmer pour ne pas commencer un programme de mouvement du corps. Ou même considérer en bâtir un pour nos besoins. Nous ne sommes simplement pas motivés. Nous n'avons pas la motivation. En fait, pour certains, on l'a eu et elle est partie en tandem avec le diagnostique de la fibromyalgie. Ou pour d'autres, on l'a eue et elle est partie depuis longtemps avant.

Croyez-vous à la pénurie de modèle pour voir la motivation? Est-ce quelque chose de rare, hors de portée ou en quantité limité?

Voici une citation favorite pour encourager quelques pensées sur le sujet:

 “La motivation est ce qui vous fait démarrer.
L'habitude est ce qui vous fait aller."

Jim Ryan

J'aime ce sentiment, mais je pense qu'il oublie un petit détail. D'où vient la motivation en premier? Comment avons-nous l'énergie pour commencer quelque chose?

On me demande souvent de parler sur ce sujet, alors voici comment je le décris: la motivation est la flamme qui brûle assez chaude pour créer une action répétée. Et, n'ignorez pas le désir qui allume la flamme en premier.

Que désirez-vous le plus? Quels rêves consument vos pensées intérieures? Désirez-vous un corps plus sain? Moins de douleur? Plus d'énergie? Une pensée plus claire? Curieusement, tout ça peut être considéré comme des "effets secondaires" du mouvement du corps. Une routine de forme physique fait plus que le font les muscles.

Trop de personnes se font prendre dans la terminologie. Pour certaines, l'"exercice" et la "forme physique" sont des maux épeurants. Ils amènent à l'esprit des visions des personnes qui nous sont étrangères. Nous n'avons rien en commun avec les instructeurs grands, minces de yoga, les bâtisseurs de corps musclé ou pas une once de trop épargné des coureurs de distance. Nous ne pourrons jamais être comme ça!

Pourquoi que sautons-nous si souvent aux extrêmes quand nous nous opposons à une idée? Nous ne pouvons commencer à imaginer à commencer un programme de forme physique, alors nous disons que nous ne voulons pas devenir un esclave pour nos entraînements physiques. Est-ce que ça doit être l'un ou l'autre? Pourquoi pas un compromis, soit ... quelque chose comme entre être étendu sur le divan et un rat du gym?

J'entends souvent d'autres objections, aussi; de la douleur accablante; aucune énergie; pas d'argent; pas le temps; pas assez de place, etc.

Celles-ci étaient des pensées. Aussi, il y a environ dix ans, h'ai eu à créer et supporter les flammes du désir qu'éventuellement sont devenues ma motivation personnelle. J'ai réalisé que rien n'arrive sans changement. Est-ce que mon programme maintenant de ne pas faire d'exercice et de ne pas bien manger fonctionne bien? Non. Est-ce que je voulais changer? Pour être honnête, non. Mais quelquepart dans mes pensées, j'ai entendu une petite voix qui a dit -- quelque chose doit changer. Je ne pensais pas que j'étais capable de bouger mon corps à tous les jours, mais je n'ai pas voulu échouer sans même avoir essayé.

J'ai commencé par faire quelques exercices d'étirement sur le plancher de ma chambre après avoir mis le souper sur la table pour mes enfants. Je faisais une approche de  "deux oiseaux pour une roche". J'ai mangé ma nourriture plus santé et laissait la salle à dîner avant d'être tenté à manger ce qui était sur ma table (ceci était avant que je comprenne qu'une nourriture santé est pour tout le monde dans ma maison!). J'ai fait les étirements complets du corps pendant plusieurs mois et ensuite j'ai commencé à travailler avec des DVD de formes physique de ma librairie locale. Après six mois environ, je me suis joint à un nouveau gymnase qui venait d'ouvrir dans ma région. C'était finalement devenu une habitude.

Voici un fait vital à se rappeler quand ça vient à la motivation:

Le succès se construit par effet dominos.

Comme j'ai fait l'engagement de bouger mon corps à tous les jours (et que j'ai tenu le coup!), j'ai commencé à me sentir mieux à mon sujet. Certain, j'ai tranquillement perdu du poids, mais ce n'était pas tout. J'ai trouvé que ma posture s'était améliorée. J'ai commencé à respirer plus profondément. J'avais plus d'énergie et me suis surpris à essayer des nourritures nouvelles et plus santé. Cette inclinaison était un résultat naturel du mouvement régulier du corps (a.k.a. exercice).

Oh, et voici le réel bienfait magique. Pour la première fois dans presque 20 ans, j'ai commencé à dormir toute la nuit ... et à me sentir bien le lendemain! J'ai expérimenté avec ça aussi. C'est devenu clair que mes modèles de sommeil définitivement reflétaient mes modèles de mouvement. Les jours que je n'allais pas au gymnase, je ne dormais pas aussi bien. C'était une preuve pour moi. Au fil du temps, j'ai développé mon propre "horaire" à quel heure faire de l'exercice (pas trop près de l'heure du coucher) et quel sorte d'exercies fonctionnent mieux. J'aime la variété. 

Alors, j'ai souvent demandé, "Où puis-je trouver de la motivation?"

Comme nous l'avons envisagé ici, ce n'est pas quelque chose que vous pouvez trouver. Ce n'est pas aussi quelque chose que vous avez ou n'avez pas. La motivation est le résultat d'agir. Une fois que vous avez décider d'aller vers ce que vous désirez, la motivation va suivre. Elle vient quand vous l'appréciez et devient consciente des succès étape par étape que vous expérimentez. Les signaux peuvent être petits. Ils peuvent être presqu'invisible quelquefois, mais lâchez pas. Je vous promets que la motivation va arriver quand elle sera invitée.
 
Il y a beaucoup plus à dire au sujet de comment créer et de continuer tout programme pour vivre en santé, mais en l'honneur du mois de la reconnaissance de la fibromyalgie, pourquoi ne vous décidez-vous pas à commencer votre propre routine. Avoir une autre  reconnaissance de votre propre potentiel est une grande façon d'avancer vers un futur plus en santé.

Pour maintenant, j'arrêterai cet article avec une autre citation favorite.

“Les personnes disent souvent que la motivation ne dure pas. Bien, le bain non plus - c'est pourquoi nous le recommandons à tous les jours.”C -- Zig Ziglar
 

Sue Ingebretson (www.RebuildingWellness.com) est une auteure, oratrice, certifiée médecin en santé holistique  et la directrice du programme de développement pour la fibromyalgie et Chronic Pain Center à California State University, Fullerton. Elle est aussi une Patient Advocate/Fibromyalgia Expert pour l'Alliance Health website et la rédactrice de la fibromyalgie pour le site communautaire de ProHealth.

Son livre meilleur vendeur  #1 sur Amazon est son livre sur la maladie chronique, FibroWHYalgia, il détaille son propre cheminement de la maladie chronique à son bien-être chronique. Elle est aussi créatrice de FibroFrog™- un outil de stress thérapeutique qui fournit des bénéfices puissants de guérison avec du plaisir et de la fantaisie.






 

 

Traduit par Louise Rochette Louise
Email: LouiseRochette@gmail.com