Les effets neurologiques d'une diète aux glutamates peuvent contribuer à plusieurs symptômes de la fibromyalgie

ProHealth.com • 9 juillet, 2012

Article:
L'effet d'une diète avec glutamate sur la fibromyalgie et sur les symptômes du colon irritable


- Source: Clinical and Experimental Rheumatology, 4 juillet, 2012

Par KF Holton, et al.

[Note: l'acide glutamique (glutamate) est "le principal neurotransmetteur stimulant dans le cerveau humain" et l'aspartate peut stimuler les neurones au lieu du glutamate. Plusieurs problèmes neurodégénératifs et cognitifs sont pointés pour impliquer l'activité 'excitotoxine’ du glutamate/aspartate. Les cellules peuvent synthétiser un de l'autre, mais ces chimies sont toutes les deux communes dans les aliments. Par exemple le blé gluten est 43% de glutamate, La protéine du lait 23%, la gélatine 12%; le MSG est le glutamate et l'Aspartame est l'aspartate.]

Résumé:

Les objectifs: Examiner les effets du changement avec le monosodium de glutamate (MSG) comparé au placébo avec les symptômes de la fibromyalgie, chez les participants qui initialement ont expérimenté >30% de rémission des symptômes avec une élémination de la diète à l'excitoxin.

Méthodes: 57 patients avec la fibromyalgie qui avaient aussi le syndrome du colon irritable ont suivi une diète de quatre semaines qui excluait les additifs diététaires excitotoxines incluant les MSG et l'aspartame. 37 personnes ont complété la diète et 84% de ceux-ci ont rapporté que >30% de leurs symptômes ont été résolus, les rendant ainsi éligibles à continuer les changements.

Les sujets qui ce sont améliorés avec la diète ont ensuite été randomisés pendant deux semaines à un changement double-aveugle de placébo contrôlé croisé avec le MSG ou le placébo pour 3 jours consécutifs chaque semaine. Le premier résultat de mesure était un résultat total des symptômes. Les mesures du deuxième résultat ont fourni des échelles de douleur analogue visuelle. (VAS pour la fibromyalgie et le syndrome du colon irritable), un questionnaire sur la qualité de vie du syndrome de l'intestin irritable (IBS QOL) et l'impact de la fibromyalgie du questionnaire révisée (FIQR).

Des mesures répétées ANOVA ont été utilisées pour analyser le mélange du changement des résultats.

Résultats: :Le changement MSG, a été comparé au placébo, voici le résultat:

• Un retour significatif des symptômes (le résultat total, p<0.02);

• Une aggravation de la sévérité de la fibromyalgie déterminée par le FIQR (p<0.03);

• Une diminution de la qualité de vie en regard des symptômes du syndrome de l'intestin irritable (IBS QOL, p<0.05);

• Et une tendance non significative vers l'aggravation de la douleur de la fibromyalgie basée sur l'échelle analogue visuelle  (VAS, p<0.07).

Conclusions: Ces résultats suggèrent qu'une diète avec glutamate peut être contribuant aux symptômes de la fibromyalgie chez certains patients. Une recherche future sur le rôle diétaire des excitotoxines avec la fibromyalgie le prouvera.

Source: Clinical and Experimental Rheumatology, 4 juillet, 2012. PMID:22766026, par Holton KF, Taren DL, Thomson CA, Bennett RM, Jones KD. Departments of Orthopedics and Rehabilitation, Oregon Health & Science University, Portland, OR, USA.

 

 

 

 

Ce texte a été traduit par: Louise Rochette

louiserochette@gmail.com

 







Traduit par Louise Rochette Louise
Email: LouiseRochette@gmail.com