L'Open Medicine Institute (OMI) développe les premiers biomarqueurs pour le syndrome de la fatigue chronique et une variété de maladies complexes

www.ProHealth.com • 29 mai, 2014


The Open Medicine Institute (OMI) to Develop First-ever Biomarkers for Chronic Fatigue Syndrome and a Range of Complex Diseases
Communiqué de presse: PR Newswire, 21 mai, 2014. L'Open Medicine Institute (OMI), une organisation avec une mission pour améliorer les soins de santé en mettant en contribution de "nombreuses données" d'une approche multi-disciplinaire, ont annoncé aujourd'hui qu'il va commencer le développement d'un biomarqueur pour le syndrome de la fatigue chronique et d'autres maladies chroniques très répandues mais difficiles à diagnostiquer.

Les plans sont en place pour le développement de deux tests clés - un biomarqueur de dépistage basé sur le RNA expression de données des patients et de volontaires normaux, et un outil théranostique pour évaluer l'efficacité du traitement. Ceci est spécialement primordial pour le syndrome de la fatigue chronique comme il n'y a aucune preuve de diagnostiques ou de traitements et plusieurs patients et médecins se fient en ce moment sur les réclamations efficaces anecdotiques des thérapies multiples dans leurs efforts pour bien aller. La phase de la preuve de la conception du projet a été généreusement financée par les donneurs intéressés de Silicon Valley et largement, via la communauté du syndrome de la fatigue chronique.

Le projet du nouveau biomarqueur sera mené par l'OMI utilisant la technologie et la plate-forme microarray Affymetrix. "Avec des applications et un support d'expertise de Affymetrix, nous regardons de l'avant pour développer des biomarqueurs pour cette maladie énigmatique qui affecte plus de 8 millions de personnes globalement," dit Andreas Kogelnik, MD, Ph.D., Founder of the Open Medicine Institute.  "Il y a tellement de fausses informations au sujet du syndrome de la fatigue chronique, nous avons besoin de focusser sur de nouveaux outils et technologies sur cette maladie pour la comprendre complètement et mieux la traiter."

Le syndrome de la fatigue chronique est un désordre complexe et débilitant caractérisé par une variété de symptômes incluant une fatigue extrême qui n'est pas améliorée par le repos au lit et qui peut être empirée par l'activité physique ou mentale. Des symptômes additionnels incluant l'intolérance à l'exercice, une faiblesse profonde et la fatigue, la douleur musculaire et la mémoire réduite typiquement ont  des impacts sévères sur la vie des patients; dans plusieurs cas les rendant invalides pendant des années. Moins de 20% des individus vont avoir été diagnostiqués avec le syndrome de la fatigue chronique et auront reçu une attention médicale correcte pour cette maladie.

"Affymetrix est heureux de supporter l'OMI sur leur recherche pour développer des biomarqueurs pour le syndrome de la fatigue chronique comme un modèle pour d'autres maladies chroniques -- aidant à identifier à détecter les conditions et à comprendre et guider les décisions de traitement," a dit David Weaver, Chief Commercial Officer à Affymetrix.

L'OMI va aussi utiliser la technologie de microarray sur les projets couvrant d'autres maladies complexes tel que l'autisme.

Le centre agrandi d'Affymetrix Facility OMI est maintenant un fournisseur de service autorisé pour l'Affymetrix.  Dans cette unité, l'OMI va fournir des services de recherche utilisant les outils et les technologies d'Affymetrix à ceux intéressés à mener leurs propres études. Le centre agrandi de la facilité va aussi être largement disponible à la communauté des médecins comme une ressource de laboratoire offrant la recherche et le test approuvé CLIA.


Au sujet de l'OMI: l'OMI est une communauté motivée, une organisation dévouée à appliquer une multi-disciplinarité, une approche importante de données du système de soins de santé pour la progression de faire comprendre les maladies "difficiles" et améliorer les résultats du patient. L'OMI assure une facilité de recherche clinique basée à Mt View, à côté du El Camino Hospital ("l'hôpital de Silicon Valley"), incluant un espace clinique, une station de laboratoire de réussite et un laboratoire au centre génomique/biotechnologie, un centre d'informatique, et un laboratoire de physiologie. En plus, l'OMI interréagit dans un grand réseau de collaborateurs internationaux dans les mêmes dispositions: médecins solo, centres académiques, laboratoires, industrie, grands systèmes de santé et autres. L'OMI a développé et emploie une nouvelle plate-forme de technologie --  OpenMedNet – qui facilite le partage de l'information ( en accord avec le patient et accommodant le HIPAA) et optimise la collaboration entre tous les participants dans le continuum des soins de santé. L'OMI  Board and Advisors incluent les innovateurs reconnus et les leaders dans les champs de médecine, génomiques et de technologie. L'OMI est un California Community Benefits Corporation engagé à retourner les résultats de grande valeur aux patients et aux communautés qu'elle sert. Pour plus d'informations au sujet de Open Medicine Institute, s.v.p. visitez-nous ici.

Information sur le syndrome de la fatigue chronique (EM/SFC: l'encéphalomyélite myalgique/le syndrome de la fatigue chronique est une maladie complexe et dévastatrice affectant la fonction neurologique, le métabolisme, la circulation/pression sanguine et le bien être en général. Il y a présentement plus de 8 millions de patients vivant avec le EM/SFC partout dans le monde et possiblement encore plus qui n'ont pas été diagnostiqués. Le EM/SFC peut interférer significativement avec les activités et le travail du patient. Les patients expérimentent une qualité de vie significativement diminuée -- quelquefois le simple fait de marcher d'un bout à l'autre d'une chambre a tellement un impact profond sur le métabolisme au niveau cellulaire que le patient a besoin de passer des journées au lit par la suite. Le EM/SFC a peu d'options pour un diagnostique précis et un traitement depuis que les chercheurs n'ont pas encore identifié ce qui cause la maladie. Étant donné qu'il y a peu de traitements efficaces et aucun diagnostique, le EM/SFC est diagnostiqué présentement seulement par exclusion. Aux États-Unis, la maladie est plus fréquente que le cancer du poumon, la leucémie et le SIDA combiné. (CDC et SEER Report, un taux de 5 ans de prévalence).


SOURCE Open Medicine Institute







Traduit par Louise Rochette Louise
Email: LouiseRochette@gmail.com