Syndrome du colon irritable, la maladie de Crohn, la colite et d'autres désordres digestifs

Par Terry Lemerond • ProHealth.com • 29 septembre, 2013


IBS, Crohn’s Disease, Colitis, and Other Digestive Disorders
Ingrédient botanique qui arrête l'inflamamtion douloureuse des désordres de l'intestin.

Réimprimé avec la permission de Terry Talks Nutrition.

Par Terry Lemerond

Les maladies digestives sont communes, perturbatrices et péniblement difficiles pour la médecine conventionnelle pour traiter efficacement. En plus des affections apportées par les virus, le stress ou la diète, à chaque jour des millions d'américains souffrent du syndrome de l'intestin irritable, de la maladie de Crohn ou d'une colite hémorragique. Ceux-ci sont des inquiétudes sérieuses qui ont besoin d'être bien traitées, mais les médicaments conventionnels souvent amènent un monde d'effets secondaires non voulus, aussi.

Heureusement, il y a un ingrédient botanique qui arrête l'inflammation douloureuse qui marque ces conditions et il le fait sans effets secondaires. Cette herbe miraculeuse est le focus de cet Terry Talks Nutrition®.

Boswellia – Cadeau de la nature pour nous

Un des cadeaux donné à Jésus par les trois rois était de l'encens, et ça reste un cadeau pour l'humanité. L'encens la gomme de résine aromatique qui vient d'Afrique et des arbres asiatiques des espèces boswellia. Le vrai encens vient du Boswellia carteri, lequel est trouvé en Somalie et en certaines régions de l'Arabie Saoudite, mais le terme est aussi utilisé pour la gomme des résines de d'autres espèces de boswellia, incluant le Boswellia serrata.

Le Boswellia serrata est naturellement trouvé dans les régions sèches et côteuses de l'Inde, et a été utilisé en médecine  Ayurvedic depuis des milliers d'années. En fait, la plupart de notre connaissance actuelle des propriétés du boswellia origine de l'Inde. Avant plus d'études cliniques, une utilisation traditionnelle prouvée de cette botanique a traité plusieurs conditions, incluant l'asthme, l'arthrite/maladie de l'intestin, les ulcères, la bronchite et plusieurs désordres de la peau.

L'intérêt convainquant dans les acides boswelliques de la plante vient de la recherche clinique dans leurs actions anti-inflammatoires. Une des raisons pourquoi le boswellia a tellement de valeur est la façon qu'il combat l'inflammation. Les prescriptions et les médicaments en vente libre non-stéroïdiens anti-inflammatoires (NSAIDS) combattent l'inflammation en gênant les cascades inflammatoires du COX-1 et du COX-2 lesquels peuvent causer une grande variété d'effets secondaires dangeureux. Ces effets secondaires incluent l'érosion de la doublure de l'estomac, un saignement gastro-intestinal et des ulcères, et une diminution de la fonction du rein laquelle double le risque d'une crise de coeur!

Le Boswellia fonctionne sur la cascade du 5-LOX, qui crée une augmentation dans les leukotrienes et a comme résultat différentes sortes d'inflammation. Le 5-LOX est le coupable derrière l'inflamamtion chronique de l'intestin, non le COX-1 et le COX-2 en cascade. C'est pourquoi le boswellia est extrêmement efficace pour l'intestin irritable/inflammatoire, Crohn et d'autres problèmes intestinaux, où les médicaments pour l'inflammation n'ont pas d'effets. D'autres botaniques peuvent diminuer le stress oxydatif et endommager, et en retour, diminuer l'inflammation. Ils fonctionnenent bien, mais ne sont pas aussi directs que le boswellia, ou une autre de mes meilleures recommandations botaniques, le curcumin (lequel fonctionne avec toutes sortes d'inflammation).

Plus spécifiquement, les acides boswelliques sont des composés responsables pour les effets botaniques. Le plus actif des acides boswelliques est connu comme AKBA (acides Acetyl-11-keto-B-boswellic).

AKBA, un acide très importante boswellique qui est fortement anti-inflammatoire, peut avoir des niveaux aussi bas que 1% en produits non standardisés boswelliques. Pour être certain que vous ayez le meilleur, regardez pour le boswellia standardisé pour au moins se produire naturellement à 10% AKBA. Aussi, les chercheurs ont trouvé qu'une des acides boswelliques, appelé "acide beta boswellic," est en fait PRO-inflammatoire-clairement la dernière chose que vous voulez quand vous gérez une maladie de l'intestin inflammatoire.

Les meilleurs produits sont purifiés et cet acide beta boswellic est filtré à moins de 5% de l'extrait. Les produits non standardisés peuvent avoir autant que 25%, alors c'est important de savoir quoi regarder.

Alors qu'est-ce que ceci a avoir avec la digestion?

Pas mal. Virtuellement toute maladie chronique a deux choses en commun: l'inflammation et l'oxydation. Dans le cas de la plupart des désordres digestifs, l'inflammation est le problème principal et les causes des symptômes sont familiers avec ceux que vous avez à gérer.

Par exemple, l'inflammation microscopique par le petit intestin et le colon peuvent être une autre cause physique - et certainement un effet du syndrome de l'intestin irritable. Le tissu déjà enflammé cause le corps à relâcher les médiateurs inflammatoires qui affectent les nerfs entériques, et change la façon de réagir du système digestif de ce qui devrait autrement être un processus normal d'opération. En d'autres mots, l'inflammation de l'intestin envoie un signal au cerveau lui disant que quelque chose ne va pas. Le système digestif réagit (ou réagit trop) en mouvement continu en grande vitesse, dans le cas de la diarrhée, ou en ralentissant dramatiquement le péristaltisme, dans le cas de la constipation.

Parmi les désordres digestifs, le syndrome du colon irritable est un des plus frustrant. Malheureusement, c'est aussi un des plus communément diagnostiqué. Il est estimé que de 1 à 5 américains ont le syndrome du colon irritable. De ces individus, au moins 50% sont référés à un gastroentérologue après avoir rapporté les symptômes à leur généraliste. Ces symptômes varient d'une crampe, un ballonnement et un incomfort digestif général à la diarrhée et à la constipation alternée. Plusieurs personnes qui souffrent du syndrome du colon irritable ne peuvent prévoir quand ça va arriver, alors les plans de voyage - et quelquefois la vie de tous les jours - peuvent être difficiles. Dans les pires cas, les individus ont besoin de savoir tout le temps où la toilette la plus proche est localisée.

À part le syndrome du colon irritable, il y a d'autres conditions digestives qui causent une grande quantité de détresse pour des millions de personnes. Une d'entre elles est la maladie de Crohn. Trouvé chez plus de 2 millions d'américains entre les âges de 15 et 40 ans, elle peut réapparaître après l'âge de 50 ans. La maladie de Crohn peut pénétrer l'appareil intestinale et causer de la fièvre, de la douleur, une diarrhée sanglante et la perte de l'appétit.

Une autre inquiétude digestive, la colite ulcéro-hémorragique, est une inflammation du colon qui peut détruire des plaques de la doublure de la muqueuse du colon ou du rectum. En plus de la douleur, les symptômes incluent aussi une diarrhée sanglante et des selles qui contiennent du mucus ou du pus.

Un problème majeur avec ces conditions est  une diminution de l'habileté d'absorber les substances nutritives et de les envoyer dans la circulation sanguine, possiblement causant une mauvaise nutrition. Ceci peut être le résultat d'un manque de plusieurs substances nutritives et cause de l'anémie et une perte de poids. Les médicaments et la chirurgie ont été le traitement normal, particulièrement pour la colite. Malheureusement, ces médicaments ont des effets secondaires majeurs, pendant que le boswellia en a virtuellement aucun.

En fait, dans une étude récente mené en Allemagne et en Australie, les participants avec la maladie de Crohn ont été traités avec soit le boswellia ou le médicament mesalazine (un médicament communément utilisé pour traiter la maladie de Crohn, la colite ulcèro hémorragique et le syndrome du colon irritable. Les résultats de l'étude ont définitivement favorisés le boswellia autant que le médicament, mais sans effets secondaires dangeureux. En fait, considérant la sécurité et l'efficacité, le boswellia à montré un bien meilleur ratio risque/bénéfice que le médicament.

Dans une étude clinique des individus avec la colite, (une autre condition demandant l'hinibiton du 5-LOX), on a donné aux patients un extrait de boswellia ou un médicament prescrit le sulfasalazine. Les résultats pour le boswellia étaient très positifs. Sur les 20 patients avec le boswellia, 18 ont montré une amélioration ou plus des paramètres du diagnostique, incluant les propriétés des selles et l'excrétion des minéraux. Une étude de suivi a montré des résultats semblables, encore positifs pour le boswellia. Les auteurs ont conclu que le boswellia pourrait être un traitement efficace - avec son manque d'effets secondaires.

La recherche scientifique a aussi montré que le boswellia peut aussi aider avec le syndrome du colon irritable.

Pour arrêter l'inflammation et d'autres symptômes du syndrome du colon irritable et d'autres problèmes digestifs, j'ai souvent recommandé le boswellia avec une grande absorption d'extrait curcumin. Le curcumin aussi supporte les intestins et l'appareil digestif. C'est une excellente plante pour le soulagement de la douleur et anti-inflammatoire à traîner avec vous quand vous expérimentez le syndrome du colon irritable ou d'autres crises digestives. Dans des études récentes, l'inflammation  inhibitrice des capacités du curcumin suggère qu'il peut aider à arrêter la micro-inflammation dans le colon. Ceci le rend un excellent partenaire botanique du boswellia.

Si vous utilisez une combinaison, assurez-vous d'avoir le bon extrait de curcumin. Regardez pour un qui est micronisé et mêlé avec des huiles essentielles turmeric jusqu'à 10 fois l'absorption et la rétention du sang à des niveaux significatifs d'extraits normaux de curcumin.

Vous pouvez avoir une vie régulière!

SI vous avez le syndrome du colon irritable, la maladie de Crohn, la colite ou d'autres désordres digestifs, il y a aussi des trucs de style de vie qui peuvent aider. Premièrement, considérez garder un journal d'aliments pour noter chaque exemple des symptômes. Vous allez probablement voir certaines répétitions dans les aliments ou le comportement qui ajoutent à l'inconfort et au stress digestif.

Évitez la caféine et l'alcool. les liqueurs, le café et le thé peuvent faire ressentir vos émotions "se mettre en marche et commencez la spirale des réactions émotionnelles qui peuvent mener aux symptômes du syndrome du colon irritable. L'alcool, considéré pour avoir une influence calmante, peut causer de l'inflammation dans l'appareil digestif.

Évitez le blé (et d'autres grains), le sucre raffiné, et les produits laitiers. N'importe lequel de ceux-ci, ou une combinaison, peut causer des réactions physiques qui rendent le syndrome du colon irritable et d'autres perturbations digestives plus probables. Il y a une certaine relation entre les personnes avec la maladie Coeliaque, qui ne peuvent pas digérer le gluten, (et ont à éviter le blé, le seigle, l'orge et l'avoine) et les symptômes du syndrome du colon irritable. Pour en apprendre plus, je recommande fortement de lire Breaking the Vicious Cycle, par Elaine Gottschall et Wheat Belly, par William Davis, M.D.

Essayez de trouver des façons efficaces pour gérer avec le stress. Si vous pouvez, faites de l'exercice régulièrement. Même une marche autour du carré de maisons sur l'heure du dîner ou durant une pause peut vous faire sentir pas mal plus serein. Si l'anxiété semble insurmontable, s.v.p. considérez en parler avec un professionnel qui va pouvoir vous aider à passer plus facilement au travers les situations difficiles. Non seulement ça va diminuer les symptômes, mais vous serez capable de vivre une vie plus vibrante, plus remplie.

Considérez le pouvoir extraordinaire de l'extrait de boswellia spécialisé dont j'ai parlé ici - soit seul ou en combinaison avec une forte absorption de curcumin - plus ces changements de style de vie. Je suis certaine que vous aurez une meilleure vie santé, plus balancée et vibrante.

La ligne de base de Terry:

Le syndrome du colon irritable, la maladie de Crohn, la colite ulcèro hémorragique et d'autres désordres digestifs peuvent être très difficiles à traiter conventionnellement. Une prescription de médicaments peut causer des effets secondaires qui rendent la "guérison" presque aussi mauvaise que la maladie.

Je recommande un extrait de boswellia spécialisé qui inhibite le 5-LOX et aide à arrêter l'inflammation causée par les symptômes du syndrome du colon irritable, de la maladie de Crohn et d'autres problèmes. Cette botanique extraordinaire:

  • Arrête le ballonnement et la douleur
  • Soulage la diarrhée et l'urgence
  • Fournit un soulagement réconfortant et une régularité
  • Arrête la diarrhée sanglante et le dommage à l'intestin
  • Efficacité égale aux médicaments sans effets secondaires

Pour un supplément contenant l'extrait de boswellia recommandé par Terry, s.v.p. cliquez ici.


Ces affirmations n'ont pas été évaluées par le FDA. Ces produits ne sont pas pour diagnotiquer, traiter, guérir ou prévenir toute maladie.

L'information fournit sur ce site est pour information seulement et n'est pas un substitut pour l'avis de votre médecin ou tout autre professionnel de la santé ou toute information contenu sur ou dans tout produit étiquetté ou empaqueté. Vous ne devriez pas utiliser l'information de ce site pour diagnostiquer ou traiter tout problème de santé ou pour prescrire toute médication ou autre traitement. Vous devriez consulter un médecin avant de commencer une diète, un exercice ou un programme de suppléments, avant de prendre toute médication ou si vous avez ou suspectez que vous pourriez avoir un problème de santé. Vous ne devriez pas arrêter de prendre un médicament avant d'en avoir parler à votre médecin.

 





Traduit par Louise Rochette Louise
Email: LouiseRochette@gmail.com