La thyroïde et la fibromyalgie:
le facteur qui est presque toujours négligé

ProHealth.com
par Joseph Mercola, MD*
12 février  2012

Cette information est basée sur une entrevue du Dr. Mercola l'année dernière avec le Dr. John C. Lowe, qui est présentement décédé. Dr. Lowe a été un chercheur reconnu comme un expert pour traiter la thyroïde et la fibromyalgie avec la médecine naturelle (pour des détailes voir DrLowe.com). Ce qui suit est extrait avec la permission du Dr. Mercola de son site éducationnel (Mercola.com), et a été premièrement publié le 6 février 2011. Voir la note de fin de page pour de plus amples informations.**

__________________________________

Un traitement simple pour la fibromyalgie qui est souvent négligé

La maladie de la thyroïde, ou un règlement inadéquat de l'hormone de la thyroïde, est extrêmement commun. Selon des estimés, quelque part entre 10% à 40% des américains ont une fonction thyroïde sous-optimale.

La différence entre l'hypothyroïdie et la résistance de l'hormone thyroïdienne

L'hypothyroïdie se produit quand vos quantités d'hormones thyroïdiennes sont insuffisantes ou quand vous avez une résistance à l'hormone thyroïdienne. Comme résultat, votre corps ne peut pas maintenir un métabolisme normal et votre habileté pour convertir la tyrosine à la dopamine, la norépinéphrine et l'épinéphrine est affaiblie. Ceci peut causer un effet ondulatoire des symptômes, incluant la dysfonction cognitive.

Une révélation commune que vous pouvez faire de l'hypothyroïdie est le sentiment d'avoir froid la plupart du temps. Ceci est parce que votre corps ne peut pas générer assez de molécules ATP pour garder la permanence de la température de votre corps assez  élevée. 

La résistance de l'hormone thyroïdienne commence à être étudié depuis les années 1950, cependant plusieurs endocrinologues n'en ont encore jamais entendu parler, ou croient que c'est une condition rare. Selon le [décédé] Dr. John Lowe:

“La différence entre l'hypothyroïdie où il y a une déficience de l'hormone thyroïde, et la résistance de l'hormone thyroïde, est que la même quantité d'hormone thyroïde (selon un étalon quantique de résistance) qui devrait maintenir le métabolisme normal dans les cellules ne le fait pas adéquatement. 

Ces personnes [avec une résistance hormonale thyroïdienne] ont besoin d'une plus grande dose d'hormones - un dosage qui ferait crier la plupart des endocrinologues, 'Vous allez mourir d'une crise de coeur si vous n'arrêtez pas ça.'"

Pourquoi les examens de laboratoires NE SONT PAS les outils les plus utiles pour diagnostiquer la maladie de la thyroïde

Malheureusement, plusieurs sinon la plupart des médecins conventionnels ne font rien que regarder aux données des examens de laboratoires quand ils diagnostiquent la maladie de la thyroïde et ignorent typiquement les signes et les symptômes révélés par le patient, tel que la peau sèche ou la perte de cheveux. Dr. Lowe et moi réfèront souvent aux technocrates extrémistes médicaux.

Cependant, le Dr. Lowe dit qu'il a remarqué un regain dans la pratique pour écouter les patients; avoir la liste des symptômes; regarder les patients et les toucher. Ceci peut être particulièrement précieux dans le cas d'une maladie comme la thyroïde, laquelle est reconnue comme un symptôme clinique.

La dépendance exclusive sur les examens de laboratoire est actuellement NON recommandée dans ce cas. 

En fait, le Dr. Lowe discute pourquoi ces examens peuvent certaines fois être complètement inutiles pour le diagnostique. Par exemple, basé sur trois dizaines d'années de travail sur ce sujet, et deux études rigoureuses, le Dr. Lowe a conclu que l'examen traditionnel utilisé ne va pas en corrélation avec le contrôle de l'hormone thyroïdien de votre corps beaucoup plus puissant, lequel est votre taux métabolique de base.

[Comme décrit plus tard dans le sommaire du protocole de traitement du Dr. Lowe, mesurant le taux de base métabolique enregistrant la température de votre corps et le taux de votre pouls quand vous vous reposez. Normalement chez des patients avec une hypotiroïdie, ceux-ci vont être trop bas selon leur bas niveau de conditionnement cardiovasculaire, leur sexe, leur âge et leur poids.] Pour plus d'informations à ce sujet, s.v.p. écoutez l'interview audio avec le Dr. Lowe,  ou lisez la transcription.


Un signe oublié de la maladie thyroïdienne

L'intérêt du Dr. Lowe dans la thryroïde a été amorcé il y a environ 25 ans. À ce moment-là, il a utilisé la thérapie des points déclencheurs myofascials pour traiter la douleur, enseigné par le Dr. Travell qui l'a utilisé sur John Kennedy. La plupart des patients ont répondu favorablement à ce traitement, mais certains n'ont pas eu le soulagement typique et il a commencé à se demander pourquoi. "Je suis allé voir les livres de Travell & Simons' [Travell & Simons' Myofascial Pain and Disfunction: The Trigger Point Manual] et j'ai trouvé une grande section sur les facteurs perpétuants," dit Dr. Lowe:

“Qu'est-ce qui peut rendre un patient résistant à une thérapie myofasciale normalement efficace?  Parmi elles, il y avait les déficiences nutritionnelles. Si les patients ne prennent pas assez de vitamines complexe B, plusieurs d'entre elles peuvent causer une hyper-excitabilité neuromusculaire que nous avons à gérer. Je donnerais des injections de vitamines complexes B et je les donnerais immédiatement en mégadose...

Au lieu de trois traitements ça pourrait prendre de 8 à 10, mais j'ai été capable de les relâcher aussitôt que 'rétabli'. Mais il y avait certains patients pour lesquels aucune de ces tactiques n'a fonctionné. Ils revenaient toujours. Le répit de la douleur pouvait être seulement de six heures."

Il a finalement découvert l'information qui a lié à la douleur myofasciale et aux points déclencheurs à l'hypométabolisme, spécialement dû au règlement de l'hormone thyroïde inadéquat.
 
Les examens standards utilisés aujourd'hui pour diagnostiquer un dérèglement de l'hormone thyroïde dû à l'hypothyroïdie sont le libre T3, le libre T4 et le TSH. Il y a aussi un examen appelé TRH (thyroid releasing hormone) un examen de stimulation. [Voir "How Your Thyroid Works," et pour l'information sur les examens/trousses d'examens, voir www.DirectLabs.com]. Utilisant ces examens, le Dr. Lowe a été capable de déterminer que plusieurs de ses patients pourraient être diagnostiqués avec une hypothyroïdie centrale.

“Il a expliqué que: les problèmes de glandes thyroïdes en soi n'étaient pas que les glandes ne produisaient pas suffisamment d'hormornes, mais avaient soit un problème de l'hypothalamus ou de la glande pituitaire.

Certains de ces symptômes cliniques présentés par ces patients étaient de la douleur primaire, tel que des maux de tête, de la douleur au cou ou au dos. Un tel patient devenait sans douleur une fois qu'il commençait à prendre une hormone thyroïdienne. C'est ce qui a incité le Dr. Lowe à traiter la maladie thyroïdienne.

Signes et symptômes de la maladie thyroïdienne

Alors, si les examens de laboratoire conventionnel ne sont pas fiables, quels sont les signes et les symptômes à regarder? Comme montré plus tôt, il y a plus de 60 différents symptômes (incluant plusieurs qui correspondent aux symptômes de la fibromyalgie) qui sont indicatifs de la maladie thyroïdienne - même remarquablement, vous ne trouverez pas ceux-ci dans les nouveaux livres de l'endocrinologie.

Le site internet du Dr. Lowe (DrLowe.com), contient une liste complète de tous les signes et des symptômes. Voici ici quelques-uns des plus communs:

Fatigue - Si vous n'avez pas assez de dopamine ou avez trop peu de récepteurs de dopamine dû au règlement inadéquat de l'hormone thyroïdienne, vous vous ramassez avec une fatigue extrême, laquelle est aussi une plainte commune des patients avec la fibromyalgie

Perte de cheveux

Gain de poids - L'hormone thyroïdienne contrôle la transcription du gène pour les enzymes lipolytiques, lesquelles baissent le cholestérol et brisent les triglycérides et les tissus gras. Si vous avez assez de ces enzimes, elles vont diminuer les tissus gras dans votre corps même si vous ne suivez pas de diète et vous ne faites pas d'exercice.

Peau sèche, cheveux, yeux et autres membranes mucus.
 
Une tension musculaire excessive et points déclencheurs - Pour que les muscles relaxent complètement, les filaments doivent s'étirer et se séparer, lequel requiert de l'énergie (molécule ATP). Une hormone thyroïde basse diminue l'ATP.

Des réflexes retardés du tendon profond (phase lente de relaxation du tendon d'Achille) les hormones de la thyroïde contrôle la transcription des gènes pour l'ATP basse de calcium. Quand vous frappez le tendon d'Achilles et que votre pied descend rapidement et revient lentement, c'est un signe d'hypothyroidie ou de résistance aux hormones thyroïdiennes
Ceci est dû au manque des molécules ATP à fournir de l'énergie afin que les filaments conventionnels se séparent et relaxent. Donc vous avez la visibilité d'une phase lente de relaxation du réflexe du tendon d'Achille.

Voici encore une indication classique de la thyroïde qui n'est pas en corrélation avec les grandes valeurs de la TSH. Malheureusement, cet examen (lequel a déjà été établi comme un examen standard pour l'examen de la thyroïde) n'est plus maintenant utilisé parce que les endocrilologues supposent que les grandes valeurs de TSH doivent être présentes pour l'hypothryroïdie, lequel n'est pas le cas - mais l'examen de laboratoire, comme les drogues, est une grosse entreprise, apportant des billions de dollars. 

La maladie de la thyroïde et de la fibromyalgie et les traitements qui fonctionnent pour les deux

C'est intéressant de constater qu'une hormone thyroïde insuffisante peut être un des facteurs premiers sous-jacents chez plusieurs patients avec la fibromyalgie.

Dr. Lowe explique:

“J'ai eu une formation en médecine comme chercheur en psychologie et j'ai été capable de continuer cette formation et de former des médecins sur l'équipe de recherche. C'était une équipe de recherche libre jusqu'à temps qu'éventuellement elle devienne une organisation à but non lucratif appelée la Fibromyalgia Research Foundation.

Il y a sept ou huit ans, j'ai donné une présentation à la Fibromyalgia Coalition International basée à Kansas City… je suis arrivé là tard et je n'ai pas entendu aucune des autres présentations.

Quand j'ai donné ma présentation, les personnes ont commencé à dire, "Dr. Lowe, vous avez utilisé les mots 'thérapies métaboliques intégrantes' pour pouvoir arriver à soulager les patients de la fatigue chronique et de la fibromyalgie.  Ce qui est arrivé c'est que toutes les autres thérapies- à ce point, que les médecins ont considéré alternatives - ont dit exactement les mêmes choses.”

À travers leurs expériences cliniques personnelles ils sont venus aux mêmes conclusions que nous avions. S'ils utilisaient les thérapies métaboliques intégrantes, les carences nutritives, la diète anti-inflammatoire, l'exercice, diminuer les médications qui entravent le métabolisme et possiblement traiter la déficience en cortisol, possiblement balancer les hormones sexuelles et traiter les patients avec une thérapie efficace d'hormone thryroïdienne... Les patients iraient mieux.

J'ai dit la même chose qu'ils ont dit, mais mon expérience était basée sur des examens rigoureux scientifiques. Leurs expériences étaient basées sur l'intuition et la sagesse qui vient en écoutant les patients et en travaillant avec eux."

Ceci est encore un autre puissant témoignage de la véracité de la théorie de la santé qui est basée sur quelques principes fondamentaux et bien que vous analyserez typiquement les aspects de la maladie, la majeure partie de la thérapie est la même pour TOUTES les maladies:

Manger une diète nutritive (un taux bas en sucre, bas en grain, principalement une diète organique crue est optimalement nutritionnelle et anti-inflammatoire)

Exercice

Normaliser les hormones

Éviter les médications (virtuellement toutes médications créent plus de déséquilibres, donc d'effets secondaires et des détériorations de la santé).

Créer la santé réellement n'est pas une science qui monte en flèche. C'est seulement "retourner à l'essentiel" et même si ce n'est pas facile, c'est plutôt simple. 

Raisonnement logique en médecine - Une nouvelle idée

L'équipe de recherche du Dr. Lowe est venu à la conclusion que la thyroïde a été impliquée avec la fibromyalgie à travers l'utilisation de la méthode appelée " théorie par formulation déductive ," laquelle il appelle "la logique ultime de résoudre le problème." Malheureusement, cette méthode n'a jamais été virtuellement utilisé en médecine et c'est rare qu'un scientifique l'a vraiment compris. 

Dr. Lowe l'explique comme suit:

“Vous prenez des théories compétitives ou des hypothèses au sujet de ce qui cause quelque chose, ensuite vous utilisez les méthodes des physiciens mathématiques pour montrer quelles sont les meilleures hypothèses.

Bien, il n'y a simplement pas de compétiteur pour régler l'hormone de la thyroïde insuffisante, laquelle compte pour 43 des 46 résultats de manière subjective vérifié dans la fibromyalgie - de la diminution de la circulation sanguine du cerveau, des récepteurs adrénergiques inhibiteurs alpha-2, des plaquettes qui causent la constriction des artères et des doigts froid... La liste continue...

Si personne n'utilise la méthode de la théorie formulée par déduction et ne compare l'hypothèse du manque de la sérotonine, laquelle a été complètement refuté, il n'y a pas de théories compétitives. 

… Hippocrates a écrit au sujet des personnes avec ces symptômes et a dit que si ces personnes avaient une quantité raisonnable d'activité physique, arrêtait de manger les cochonneries que les aristocrates mangent et commençaient à manger des légumes et des fruits, elles récupéreraient. Rien n'a vraiment changé depuis. 

Ce que nous avons appris avec les patients fibromyalgiques est qu'une série de symptômes - des maux chroniques et de la douleur qui durent pour plus de trois mois ou plus, et de la sensibilité anormale avec des symptômes associés (il y en a 12) - tous sont des symptômes classiques de l'hypothyroïdie. C'est seulement ce que nous appelons un phénotype clinique...

La plupart des patients [fibromyalgiques] sont soit hypothyorïdiens ou résistant à l'hormone thyroïdienne."

Hormone thyroïdienne - L'ingrédient manquant dans le traitement de la fibromyalgie

L'expérience considérable du Dr. Lowe avec le traitement des patients avec à la fois la maladie de la thyroïde et la fibromyalgie l'a mené à certaines conclusions surprenantes. Premièrement, que la dysfonction thyroïdienne est une composante de la fibromyalgie et deuxièment, que l'examen conventionnel de la thyroïde est typiquement inutile pour faire un diagnostique.

À la place, il recommande simplement de traiter la fibromyalgie avec une hormone thyroïdienne jusqu'à temps que les symptômes s'améliorent.

“Nous donnons aux patients des formulaires de suivi. Un de ces formulaires est le "20 des plus communs des symptômes de la glande thyroïde sur-stimulée," il explique ... Les patients notent leur température basique et leur pouls basique [taux métabolique basique]. Le taux du pouls chez la plupart des patients est trop bas pour leurs niveaux de conditionnement cardiovasculaire. C'est sous les règles de la thyroïde. Certains d'entre eux sont bradycardie (moins de 50 à 60 battements par minute).

Si le poids est un issu, ils mesurent leur poids après être sorti du lit avant d'avoir pris un liquide ou solide, avec la température et taux du pouls. Nous avons beaucoup d'échelles de la sévérité des symptômes où ils estiment l'intensité de leurs symptômes. Ils remplissent ce formulaire au moins trois fois par semaine.

Ensuite, c'est facile pour nous de faire un graphique. Nous pouvons voir, comme le dosage augmente, si les données se déplacent dans la bonne direction. Si la température monte correctement. Si le pouls est plus approprié pour le niveau de conditionnement cardiovasculaire de la personne."

Une ligne sur le sommaire de la recherche du Dr. Lowe serait que l'hormone thyroïdienne est l'ingrédient qui manque dans le traitement de la fibromyalgie qui est presque universellement négligé.

- Joseph Mercola, MD
___

* Ref: audio et transcript du Dr. Mercola en février 2011 interview avec Dr. John Lowe.

** Source:

Dr. Mercola est le fondateur du site internet le plus visité sur la santé naturelle Mercola.com. Vous pouvez apprendre les effets secondaires dangereux des médicaments en vente libre en ayant des copies gratuites The Dangers of Over the Counter Remedies en allant à son Report Page.









Traduit par Louise Rochette Louise

  Email: LouiseRochette@gmail.com