Ceci est un appel à l'action! RELÂCHER KARINA HANSEN!

Par Holly Latham • ProHealth.com • 15 juillet, 2013

Par Holly Latham 

Pourquoi la communauté M.E./SFC devrait se rallier autour de Karina Hansen et sa famille?

Karina Hansen est une femme danoise de 24 ans qui a la M.E. (l'encéphalomyélite myalgique) depuis l'âge de 16 ans. Le 12 février, 2013, cinq policiers, deux médecins, deux travailleurs sociaux, et un serrurier sont venus à sa maison et ont sorti Karina Hansen de son lit et l'ont transportée au Hammel Neurocenter. 

Karina a été capable de faire un téléphone la journée suivante à sa mère lui disant, "Comment puis-je sortir d'ici? Je ne peux pas vivre ça." Depuis ce temps ses parents ont été empêchés de la voir même si empêcher la famille de visiter son enfant à l'hôpital est une violation de base des droits humains.

Pas longtemps après, les parents de Karina ont reçu une lettre d'un psychiatre, Nils Balle Christensen, lequel disait qu'il serait en charge du traitement de Karina à Hammel Neurocenter. (En mai 2012 un attentat précédent de séparer Karina a été sans succès, comme elle a toujours été déclarée psychologiquement en santé.) Il n'y a pas de preuve ou même de charge d'abus physique, mental ou émotionnel par les parents de Karina et aussi aucune preuve que Karina est malade mentalement. Elle a été enlevée de sa maison parce qu'elle et ses parents n'ont pas choisi le type de traitement que la Research Clinic for Functional Disorders and Psychosomatics offrait. Ses parents avaient choisi de payer un médecin en privé et un diététicien pour traiter Karina, parce qu'ils sentaient fortement que le traitement offert par Dr. Nils Balle Christensen serait néfaste.

Quel est ce traitement? Pourquoi ce traitement est mauvais pour elle? 

Nils Balle Christensen, le psychiatre en charge du soin de Karina, travaille pour le The Research Clinic for Functional Disorders and Psychosomatics. Cette clinique classifie les maladies telles que le syndrome de la fatigue chronique, la fibromyalgie, et le syndrome de l'intestin irritable comme un "syndrome de détresse du corps." Ceci est un nouveau diagnostique qui a été créé par ces médecins et est classé comme un type de désordre fonctionnel. Le traitement pour le désordre fonctionnel. Le traitement pour un désordre fonctionnel est listé sur leur site internet comme la thérapie cognitivo-comportementale, une thérapie d'exercices gradués et dans certains cas des antidépresseurs.* 

Une thérapie d'exercices gradués peut être néfaste pour les patients avec le M.E. (Twisk, Maes 2009).* Les études ont prouvé que les personnes avec le M.E. répondent mal à l'exercice, spécialement les patients qui sont sévèrement malades, comme Karina (VanNess et al 2008 and Ciccolella et al 2007). 

La thérapie cognitivo-comportementale n'a pas été conçue pour traiter des maladies sérieuses, tel que la M.E. Elle est désignée pour changer comment les personnes pensent, spécifiquement les "inquiétudes de la maladie." Selon la clinique de recherche, "Les inquiétudes de la maladie sont la maladie elle-même ou les symptômes qui vous inquiètent que vous pourriez être malade sérieusement."* Karina Hansen et ses parents ont déjà dit qu'ils ne voulaient aucune thérapie cognitivo-comportementale. Karina est sérieusement malade, non "inquiète."

Pourquoi devriez-vous vous sentir concerné?

Le cas de Karina pose un très mauvais précédent pour d'autres personnes souffrantes de M.E. au Danemark et autour du monde. Est-ce que ceci est le traitement futur pour le M.E.? Si ce diagnostique et ce traitement sont incluent dans le diagnostique et ou les manuels utilisés dans le monde font la promotion des traitements forcés, tel que celui de Karina, ça pourrait aller pas mal plus loin que le Danemark. Seriez-vous capable de chercher toutes sortes de traitements ailleurs si cela arrivait?

Nous avons besoin de nous rappeller que Karina Hansen n'a pas choisi ce traitement. Karina Hansen a engagé un avocat et a donné à ses parents une procuration. Elle avait un médecin. Cependant, leurs efforts pour lui donner le droit de choisir son propre traitement ont été ignorés. Ceci pourrait arriver à n'importe qui d'entre nous. 

Comment pouvons-nous faire connaître ce cas connu à grande échelle?

Partagez! Partagez! Partagez! Le plus de personne qui vont montrer qu'elles se sentent concerné, le plus probable est que les fonctionnaires vont le savoir et agiront.

Voici certains endroits que vous pouvez trouver de l'information et des mises-à-jour au sujet de Karina:

Video you-tube. S.v.p. notez que ce vidéo a un amendement affiché sur l'information au sujet de Sophia Mirza.
  • Page Facebook de l'Association ME, Danemark.
  • La page Facebook Justice pour Karina Hansen.
  • Mise-à-jour du video YouTube.

Que pouvez-vous faire pour aider?

  1. Envoyez une carte postale! Karina reçoit ces cartes postales! Montrons-lui et au personnel de l'hôpital que Karina a un support du monde entier! Information pour envoyez des cartes postales est here! La pétition est here(ici).
  2. Signez ces pétitions! Envoyez une carte postale si c'est possible. Voici quelques pétitions que vous pouvez signer en plus de celle-ci: Change.orgCauses.com.
  3. Écrivez une lettre polie ou un courriel aux fonctionnaires du Danemark. Nous voulons que la communauté de patients du M.E./SFC soit représentée d'une manière positive. Un simple format écrit en consultation avec Rebecca Hansen, présidente du ME Association Denmark , peut être trouvé en bas. Il y a un endroit pour remplir votre propre expérience avec le M.E. sur le formulaire. N'oubliez pas de signer votre nom à la fin" Vous pouvez trouver les adresses  here.
  4. Écrivez une lettre à Amnesty International. Le formulaire pour la lettre est here(ici).

Toutes les opinions sont de moi. L'information a été collectée de ces sources aussi bien que les matériaux référencés listés en bas:

* ME Association, Denmark 

* A Visit to Karina – a Question of Human Rights par Rebecca Hansen

Matériaux référencés:

* Functional Disorders

* Twisk and Maes, A Review on CBT and GET

*VanNess M, Snell C, Stevens S. Diminished cardiopulmonary capacity during post-exertional malaise. Journal of Chronic Fatigue Syndrome 2007; 14(2): 77-85 

 *Ciccolella M, Stevens S, Snell C, VanNess M. Legal and scientific considerations of the exercise stress test. Journal of Chronic Fatigue Syndrome 2007; 14(2): 61-75

* Bodily Distress Syndrome

Voici une lettre type qui peut être envoyée aux officiels du Denmark:

(S.v.p. ajoutez votre expérience personnelle avec le M.E. et tous les problèmes dont vous avez souffert résultant de tout traitement inapproprié que vous avez reçu.)

Cher monsieur ou madame:

Je vous écris concernant le traitement offert au Danemark à ceux souffrant d'encéphalomyélite (M.E.) En cas que vous ne soyez pas familier avec le M.E., c'est une maladie physique débilitante qui a été classifiée comme une maladie neurologique par le World Health Organization depuis 1969. 

J'ai appris qu'une jeune femme avec une encéphalomyélite myalgique nommée Karina Hansen a été enlevée de force de sa maison le 12 février, 2013 pour un traitement qu'elle n'a pas choisi.

Karina est au Hammel Neurocenter et est traitée par Nils Balle Christensen, un psychiatre avec The Research Clinic pour les désordres fonctionnels et psychosomatiques. Les parents de Karina n'ont pas été autorisés à aller la visiter malgré le fait qu'empêcher les parents de visiter les membres de leur famille à l'hôpital au Danemark n'est pas permis. Je comprends que les droits humains, tel qu'être permis de visiter par sa propre famille, devrait être la plus grande priorité.

Cette situation a suscité plusieurs personnes dans le monde à demander: 

  1. Est-ce que le Danemark reconnaît le code du World Health Organization pour la M.E.? S.v.p. notez que l'encéphalomyélite myalgique bénigne est codé comme G93.3 dans le chapitre intitulé "Diseases of the Nervous System" sous le sous-titre "Other disorders of brain." Pour clarifier un peu plus, l'encéphalomyélite myalgique est listé sous les maladies du système nerveux central et NON dans les désordres mentaux et les désordres de comportements. Je comprends que tout pays qui accepte les règles WHO de la nomenclature est obligé d'accepter la classification ICD. Si le Danemark accepte la classification ICD de la M.E. comme une maladie neurologique, alors pourquoi les médecins qui se spécialisent en désordres mentaux et en comportements sont en charge du traitement d'un patient avec la M.E.?
  2. Est-ce que le traitement forcé psychiatrique sera le futur traitement de tous les patients avec la M.E. et leurs familles? L'encéphalomyélite myalgique peut conduire à la mort sans le bon traitement médical. Un cas bien connu est celui de Sophia Mirza en Angleterre.
  3. Est-ce que les patients avec la M.E. au Danemark n'ont pas le droit de choisir quel traitement ils reçoivent?
  4. Qui surveille les traitements pour la M.E. tel que la thérapie d'exercices gradués et la thérapie congnito-comportementale pour être certain qu'aucun des droits humains de base ne soient refusés?
  5. Est-ce que les patients avec la M.E. n'ont pas un droit humain de base pour voir leur famille?

Plusieurs personnes autour du monde sont inquiètes avec le traitement Karina Hansen et ont signé des pétitions pour supporter Karina et sa famille. Ces actions montrent que Karina Hansen et sa famille ont le support du monde entier.

Je vous demande s.v.p. de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour redonner les droits humains à Karina Hansen et voir à ce qu'elle ait le bon traitement médical pour l'encéphalomyélite myalgique.

J'apprécierais votre attention rapide à ce sujet. Merci pour votre considération.

Sincèrement,

(votre nom)

 






 

 

Traduit par Louise Rochette Louise
Email: LouiseRochette@gmail.com